Rétention arbitraire du président Gbagbo à la CPI: Voici ceux qui sont contre sa libération. Par Liade Gnazegbo

Mercredi 15 Novembre 2017 - 06:49


1)  organisations politiques.

Le RHDP et toute sa  composante  ( Pdci, Rdr,  Mfa,  Pit,   Udpci etc...). Cette organisation politico-mafieuse se méfie de la capacité de mobilisation du président Gbagbo et pour leur propre avenir politique.
 
2) Les organisations internationales: l'UE et l'ONU pilotées par la France et les Etats-Unis, l'UA, la Francophonie, Amnesty internationale, la CPI, les multinationales occidentales etc...) qui voient en Gbagbo un eveilleur de conscience Africaine ou homme de lumière. 

3) Certains généraux de l'armée qui ont trahi la République et Gbagbo.
 
4) Les hommes et femmes qui ont fait des détournements abusifs ou massifs des deniers publics au niveau des structures de l'Etat ou semi-privées. 
 
4) Les guerres de succession au sein du FPI, c'est à dire ceux ou celles qui voulaient la place de Gbagbo et, qui  se sont dévoilés après son arrestation. Ces individus là sont pas prêts à regarder Gbagbo les yeux dans les yeux,  au risque de faire des crises cardiaques ou des AVC irréversibles. Ils se posent souvent la question  de savoir: et si Gbagbo était libéré , on fait comment?
 Voilà  ce qui complique rait la libération de Gbagbo.  Il ya des enjeux politiques et économiques  importants qui font obstruction à sa libération.
 
A côté de ces requins égoïstes,  on peut compter sur des  personnes de  bonnes volontés  , appartenant au monde des intellectuels , des réseaux sociaux, la presse  libre , des médias étrangers , des écrivains, des musiciens ,des journalistes ( par exemple,   Mediapart) , des anciens chefs d'Etat, des ministres , des politologues,  certains amis  de Gbagbo qui lui sont restés fidèles ,  de   nombreux  patriotes africains et enfin  des militants et sympathisants  du FPI   qui sont tous les jours dans les rues et devant la CPI. Par contre,  d'autres sont traqués et jetés  en prison.  Sans eux,  Gbagbo serait déjà dans les oubliettes.  je dis merci et bravo à tous ces combattants  et combattantes pour la justice et les libertés.
 
            Liade G ( pensée libre).




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017