Pourquoi les noirs africains seront toujours vendus ou humiliés par les Arabes et les Occidentaux?   

Dimanche 19 Novembre 2017 - 22:03


Des migrants africains en Libye, déténus pour être vendus comme esclaves.
Des migrants africains en Libye, déténus pour être vendus comme esclaves.
D'abord, le noir lui-même pense que le fait d'avoir étudié dans les langues des autres civilisations , lui concède des vertus au même titre que ses maitres. Il oublie souvent que celui qui abandonne sa propre identité culturelle au profit d'une autre est un homme mort ou un objet parmi d'autres. L'Arabe et l'homme occidental n'auront jamais de respect pour l'homme noir, car   c'est parce qu'ils nous ont vaincus que nous étudions et prions dans leurs langues ou cultures . Ce ne sont pas toutes ces informations qui nous font défaut. Ce qui nous manque , c'est le courage de comprendre ce que nous savons et d'entirer les conséquences.   
Retenons ce qu'avait dit   Frantz Fanon, fils de descendant esclave : << J'arrivais dans le monde,   soucieux de faire laisser un sens aux choses,   mon âme pleine du désir d'être à l"origine du monde,   et voici que je me découvrais objet parmi d'autres>>.
Les soi-disant chefs d'Etat africains sont aussi des descendants d'esclaves ou de colonisés.   Ils portent le même ADN que tous les noirs. Que peuvent-ils faire?   Ils sont plus soumis et sous perfusion qu'un   citoyen lambda. Que pensez-vous de la déportation de Gbagbo en occident à ce 21 ème siecle? Quelle différence     y -a- t-il entre les africains vendus en Lybie et les traitements que les occidentaux font subir à Gbagbo à la CPI? 
Voici ce que Gbagbo avait écrit: << ...La Côte d'Ivoire avait les moyens de quitter cette dépendance. ...Je m'apprêtais à le faire...Alors, à la fin Sarkozy a pris un gourdin. ..>>.
     Notre libération viendra de nous-mêmes. N'attendions pas que ces événements malheureux et humiliants nous   surprennent tous les jours.   Le travail de la conscientisation ou de prévention devrait se faire tous les jours et non après la mort. Des vidéos des soi-disant artistes africains circulent sur les réseaux sociaux pour s' apitoyer sur le sort de leurs frères noirs vendus aux enchères,   alors que ces mêmes comédiens mangent dans la cour des présidents africains qui sont incapables d'offrir le minimum à leurs citoyens.   Ce ne sont pas les marches organisées en Europe et ailleurs qui mettront fin a nos malheurs. Apprenons à manifester notre indignation dans nos propres pays ou sur notre continent. Pour les Occidentaux , nous sommes des artistes comédiens. On ne peut jamais libérer un pays depuis l'étranger.   Arrêtons de pleurer et agissons.  

           
   Liade G   ( pensée libre).




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact