PDCI RDA / Déclaration de la coordination de la jeunesse du Goh relative aux attaques contre Pr Maurice Kakou Guikahué, Secrétaire exécutif du Pdci-Rda et haut cadre de la région du Goh

Vendredi 29 Décembre 2017 - 19:14


 
Dans sa parution du jeudi 28 décembre 2017, le journal «Notre Voie» relate des faits qu’il considère comme une guéguerre entre le ministre Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI-RDA et Djédjé Bagnon Joachim, président du conseil régional du GOH. De quoi s’agit-il ?
Madame Odette Tra, présidente des femmes du PDCI-RDA rural accuse sans fondement le secrétaire exécutif du parti de lui avoir refusé le siège de Gagnoa pour la tenue d’une réunion. Dame Odette Tra ,réputée pour être une militante proche du président du conseil régional dans ces attaques gratuites contre le ministre Kakou Guikahué a sorti des énormités qui puent le mensonge à mille lieues. « Je ne vais pas l’obliger à reconnaitre mon engagement au PDCI où il a fait ses premiers pas à partir de 1994 avec l’aide de l’actuel président du conseil régional Joachim Djédjé Bagnon » déclare Madame Odette Tra qui fait allusion au secrétaire exécutif du PDCI. Pour la gouverne de Madame Odette Tra ,il est bon de rappeler que l’actuel secrétaire exécutif du PDCI-RDA a fait ses classes au parti depuis de longues années et sa nomination est le fruit de son engagement au PDCI. De 1979 à 1983,le ministre Kakou Guikahué a dirigé le mouvement des élèves et étudients de Côte d’Ivoire (MEECI), une association qui n’est rien d’autre que l’école du parti au niveau scolaire et estudiantin. Le ministre Kakou Guikahué a été coopté par le secrétaire général Laurent Dona Fologo à la direction du parti en qualité de secrétaire général adjoint chargé de la mobilisation. Madame Odette Tra qui se dit militante du PDCI feint d’ignorer ce parcours pour des raisons évidentes.

En effet ,le ministre Kakou Guikahué est pour eux un adversaire politique redoutable au niveau de Gagnoa que des mains obscures tentent vainement de dénigrer. Elu député lors des élections législatives précédentes à Gagnoa ,le ministre Kakou Guikahué a tenu ses promesses et en si peu de temps a posé de grandes actions de développement .La reconnaissance de la chefferie par l’administration ,la distribution de 2000 kits scolaires et de nombreuses actions sociales notamment le fonds agro-pastoral pour les femmes et les jeunes sont à l’actif du secrétaire exécutif du PDCI. A La vérité c’est une probable candidature du ministre Kakou Guikahué au conseil régional qui inquiète ses adversaires. L’ambition n’est-elle pas légitime ?
C’est le lieu de rappeler que malgré l’incendie de sa résidence en 2000 et les difficultés traversées ,le ministre Kakou Guikahué a maintenu très haut la flamme du PDCI à Gagnoa créant ainsi un terreau fertile dont bénéficie à ce jour les élus qui le combattent.

La coordination de la jeunesse du Goh constate que cette sortie de Dame Odette Tra résulte d’un vaste complot ourdi contre un digne fils de Gagnoa qui jouit de la confiance du président Henri Konan Bédié.

Et pour cause ,c’est le ministre Adjoumani kobena qui déclenche le premier ce qui est convenu d’appeler une campagne de dénigrement contre le secrétaire exécutif du PDCI.
Le 15 décembre 2017 dernier ,le ministre Adjoumani Kobena, porte-parole du PDCI-RDA a jugé utile de répondre au ministre Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif du PDCI-RDA qui réaffirmait face aux militants du parti la détermination du président Henri Konan Bédié à aller à la reconquête du pouvoir en 2020. « Il a dit qu’il est le micro du président Bédié. Je n’en disconviens pas. Mais, s’il est le micro du président Bédié, moi je suis son haut-parleur parce que lorsqu’on parle dans le micro et qu’il n’est pas diffusé par le haut-parleur, c’est peine perdue »,Voici en substance les propos tenus par le porte-parole du PDCI qui n’ont d’autres objectifs que de livrer le secrétaire exécutif du PDCI à la vindicte populaire ,d’atteindre à son honneur et sa dignité.
Comme s’ils s’étaient passé le mot ,Kouamé Benzème, inspecteur du PDCI-RDA dans une interview accordée au journal l’Intelligent d’Abidjan s’attaque au secrétaire exécutif du PDCI qu’il accuse de vouloir marcher sur les plates-bandes du porte-parole du parti, lui qui n’arrive pas à mobiliser les militants dépuis de longues années et qui est l’ombre de lui-même dans la commune d’Abobo.

De tout ce qui précède, la Coordination de la jeunesse du Goh condamne avec la dernière énergie ces attaques gratuites contre un digne fils de notre région dont le cursus scolaire, universitaire et professionnel est une fierté pour notre région.
Exige de Madame Odette Tra, de Kouamé Benzème et du ministre Adjoumani des excuses publiques,
Rappelle à souhait que la Coordination de la jeunesse du Goh ne saurait tolérer indéfiniment ces dérives et nous nous réservons le droit de mener ultérieurement des actions pour rétablir l’honneur et la dignité du ministre Kakou Guikahué,
Enfin, la Coordination de la jeunesse du Goh appelle à la mobilisation des cadres, des jeunes, des fils et filles de notre région autour du ministre Kakou Guikahué pour amorcer le développement, la paix et la cohésion sociale devenus rares dans notre région et que le député Guikahué veut impulser.

Fait à Abidjan le 28 décembre 2017

Le président
P.O
Zouzouko Franck Thiery




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact