Législatives à Toumodi : Un partisan de Allah Kouadio Rémi tire à boulets rouges sur Arthur Aloco

Samedi 3 Décembre 2016 - 20:30


Arthur Aloco
Arthur Aloco
 
A Toumodi , la précampagne bat son plein. Le terrain est occupé par les différents candidats. Un cadre, fils authentique de Toumodi donne sa position, et explique pourquoi le candidat Arthur Aloco n’est pas le bon cheval. Il a fait un point de presse le mardi 29 novembre dans la salle de conférence d’un hôtel de la place. Répondant aux nombreuses questions des journalistes, voici ce qu’il a déclaré en substance : « Je me nomme Saraka Noguès Armel. Je suis enfant de Toumodi, comme on le dit chez nous ici. Je dois dire qu’actuellement, le député sortant, le ministre Allah Kouadio Rémi fait le tour de ses parents qu’il fréquente d’ailleurs toujours, les chefs de quartiers, les chefs de communauté, et autres responsables de groupements de femmes et de jeunes. C’est juste des visites de courtoisie. Il n’est pas véritablement question de campagne, car ce sont des visites qui ont toujours existé. Et comme il a été retenu par les présidents Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara, il était bienséant qu’il vienne annoncer sa candidature aux législatives du 18 Décembre prochain à ses parents avec qui, il a toujours vécu en bonne intelligence. Oui, on entend beaucoup de bruits, c’est normal, les tonneaux vides font toujours beaucoup de bruit. La victoire du ministre est assurée. On attend seulement d’améliorer le score. Je le dis haut et fort, Arthur Aloco et consorts ne pèsent rien à Toumodi .Arthur Aloco ne se comporte pas comme un Baoulé. Je n’ai aucune crainte, le ministre passera haut les mains. C’est de la pure sorcellerie que se disant Pdci, on combat le candidat qui a l’onction des présidents Bédié et Alassane Ouattara. Arthur Aloco n’est pas du Pdci. Même avec une carte Pdci dans la poche. J’ai pris ma carte et milite depuis 1998 au Pdci à Toumodi sans discontinuer. Je ne connais pas ce monsieur comme militant du PDCI à Toumodi. Il a une culture d’indépendant. Pour mémoire, il a été membre de la direction de campagne de Nicolas Dioulo, candidat indépendant aux élections Présidentielles de 2000. Aux élections des conseils régionaux, alors que les présidents Bédié et Ouattara avaient appelé à faire bloc autour du candidat le 1er ministre Ahoussou Jeannot, encore Aloco Arthur se dresse contre l’ordre des choses comme indépendant. Ce dernier n’est pas du Pdci ni du RHDP. Nous demandons aux populations d’être sereines et lucides, de ne pas se laisser berner par ce diviseur de famille. » Un candidat aux élections législatives qui promet le développement se trompe d’élection, c’est un imposteur. 

Sosthène à Toumodi




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017