Législatives/ Fin de suspense à Cocody -Commune: La vraie démocrate Yasmina réélue face à l'ex-avocate des forces nouvelles.

Mardi 20 Décembre 2016 - 07:06


 
     
 
 

Abidjan - Une députée sortante, Yasmina Ouegnin, a été réélue en battant l'une des "vedettes" du gouvernement ivoirien, la ministre de la Communication Affoussiata Bamba-Lamine, lors des législatives de dimanche, selon des résultats officiels provisoires.

"Yasmina Ouégnin, candidate indépendante, a obtenu 56% des voix contre 32% à Affoussiata Bamba-Lamine à Cocody", pour ce qui était présenté comme un duel indécis dans le quartier huppé de Cocody.

Cette confrontation était aussi vue comme la bataille la plus médiatique de ces législatives.

Yasmina Ouegnin, fille de Georges Ouegnin, figure de la vie politique ivoirienne et indéboulonnable chef du protocole de la présidence (1960-2000), n'avait pas été investie par la coalition présidentielle, le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Benjamine du parlement, elle s'était opposée à la nouvelle Constitution contre l'avis de sa formation politique, le PDCI, membre de la coalition.

La ministre de la Communication, porte-parole adjointe du gouvernement, avait été "parachutée" dans cette circonscription électorale pour la battre.

Par ailleurs, deux ministres ivoiriens limogés fin novembre en raison d'un désaccord au sujet des législatives de dimanche dernier ont été réélus.

Abdallah Albert Toikeusse Mabri, ancien ministre des Affaires étrangères, et Gnanmien Konan, ex-ministre de l'Habitat et du Logement Social, avaient été démis de leurs fonctions le 25 novembre par un décret du président ivoirien Alassane Ouattara.

M. Mabri, président de l'Union pour la démocratie et la paix en Côte d'Ivoire (UDPCI), a été réélu dans sa circonscription de Zouan-Hounien (ouest), tandis que Gnamien Konan, qui dirige l'Union pour la paix en Côte d'Ivoire (UPCI), l'a emporté à Bottro (centre).

La presse ivoirienne saluait lundi dans son ensemble un scrutin qui s'est déroulé "dans le calme", soulignant toutefois une "faible participation" à ces législatives. Le président Alassane Ouattara attend une solide majorité pour achever son deuxième et dernier mandat.

La proclamation des résultats provisoires débutée cette nuit devrait se poursuivre mardi et faire connaitre la nouvelle majorité du parlement qui ne devrait pas échapper au camp du président Alassane Ouattara.

Lundi, la presse ivoirienne saluait dans son ensemble un scrutin qui s'est déroulé "dans le calme", soulignant toutefois, une "faible participation" à ces législatives. Le président Alassane Ouattara attend une solide majorité pour achever son deuxième et dernier mandat.

Ce scrutin est le premier de la IIIe République ivoirienne, après l'adoption d'une nouvelle Constitution en octobre à l'initiative du président Ouattara.


ck/plh




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017