Législatives 2016-Au lendemain du vote/ Le RHDP ne fait plus peur: " Bédié et Ouattara mijotent quelque chose pour renverser les résultats"

Lundi 19 Décembre 2016 - 11:22


Les Ivoiriens se sont rendus aux urnes ce dimanche 19 décembre 2016 dans le cadre des élections législatives. Au lendemain du vote et selon les premières informations en notre possession, plusieurs poids lourds de la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire auraient mordu la poussière.

La machine électorale du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) est quelque peu grippée en Côte d’Ivoire. Le dire, ce n’est pas faire preuve d’animosité à l’endroit de la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire. En effet, selon plusieurs sources dignes de foi, d’importants candidats du groupement politique qui a porté Alassane Ouattara au pouvoir en 2015 ont été battus lors du scrutin d’hier.

Si le code électoral ivoirien interdit la publication des résultats avant la Commission électorale indépendante (CEI), certains de ces candidats auraient d’ores et déjà accepté leur défaite. La plus grande leçon de ce scrutin sera à n’en point douter la baisse de la côte de popularité du RHDP. Si la grogne des militants des partis houphouétistes est observable depuis de longs mois déjà, certains choix des groupement présidé par Henri Konan Bédié ces dernières semaines ont aggravé les choses.

Il s’agit notamment de la désignation des candidats aux élections législatives, du limogeage récent des ministres Mabri et Gnamien Konan du gouvernement ivoirien ainsi que des sanctions brandies contre les « indisciplinés ». Lors d’une conférence de presse organisée à la veille de ce scrutin, plusieurs organisations de la Société civile ont dans ce sens révélé que des enquêtes auprès des électeurs ont démontré que « le choix des candidats par les partis et groupements politiques ne correspond pas à celui des populations ».

Les Houphouétistes sont clairement en perte de vitesse à un peu moins de 4 ans de la prochaine élection présidentielle. La faible mobilisation observée lors du meeting de lancement de la campagne référendaire, le taux de participation à cette même élection très bas sont entre autres signaux que les militants du RHDP avaient envoyé à leurs leaders avant cette élection. Reste  à savoir quelle sera l’attitude d’Alassane Ouattara surtout que des ministres et non des moindres sont donnés perdants à cette élection face à des indépendants. Chose qui, il y a encore quelques années n’aurait pas été envisageable. 

Linfodrome





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017