La Côte-d’Ivoire inquiète de la fuite de ses élites militaires

Jeudi 22 Mars 2018 - 22:18


Le plan de départs volontaires mis en place pour « dégraisser » l’armée ivoirienne est victime de son succès : les éléments les mieux formés se bousculent pour profiter de la mesure.

La vague de départs volontaires qui frappe les forces armées ivoiriennes plonge les autorités dans l’embarras. Dans plusieurs unités d’élite (armée de l’air, police, gendarmerie), les éléments les mieux formés ont en effet massivement décidé de prendre leur retraite.

Or, en adoptant cette mesure, Hamed Bakayoko, le ministre de la Défense, souhaitait avant tout exfiltrer les ex-rebelles peu formés et prompts à la mutinerie. Il réfléchit donc à redéfinir les critères de départ.

Lire la suite sur Jeune Afrique





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact