L’opposition en Côte-d’Ivoire annonce la suspension de sa participation aux activités de la Commission électorale

Lundi 19 Mars 2018 - 11:24


L’opposition ivoirienne a annoncé lundi la suspension de sa participation aux activités de la Commission électorale indépendante (CEI) et le retrait de sa caution à tous ses commissaires, pour exiger la reforme de cette institution qu’elle réclame depuis de longs mois.

“Les partis de l’opposition (…) retirent officiellement leur confiance et leur caution à la Commission électorale indépendante, ainsi qu’à tous les commissaires y compris ceux qui siègent pour le compte des partis de l’opposition’’, a affirmé Ouattara Gnonzié, président du Rassemblement du peuple pour la paix (RPP), dans une déclaration lue face à la presse au siège de son parti à Cocody (Abidjan).

“Les partis politiques rejettent toute activité ou consultation que la CEI est amenée à organiser, celle-ci étant frappée de nullité et de nul effet’’, a poursuivi M. Ouattara, qui s’exprimait au nom de 15 autres partis politiques de l’opposition dont la frange du Front populaire ivoirien (FPI) dirigée par Pascal Affi N’guessan et d’une organisation de la société civile.

Selon lui, ce boycott des activités de la CEI devrait durer “jusqu’à l’acceptation du gouvernement’’ de reformer la commission, que l’opposition juge déséquilibrée en faveur du pouvoir.

Sur les 17 commissaires de la structure ivoirienne en charge des élections, l’opposition signataire de la déclaration en compte deux: Alain Dogou (FPI) et Bertin Ganin N’Goran (RPP).

Samedi, une autre partie de l’opposition ivoirienne a annoncé “une grande marche’’ jeudi pour exiger la reforme de la CEI.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Serge Alain KOFFI

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact