Défense ivoirienne : Des centaines de militaires quittent l'armée • Leurs primes payées par une puissance étrangère

Mardi 20 Février 2018 - 09:50


Dans le cadre de la loi de programmation militaire, les autorités militaires ont entrepris de dégraisser l'armée en favorisant des départs volontaires de militaires. Cette année 2018, ce sont 750 soldats qui vont sortir des rangs des armées, rejoignant ainsi les 900 qui devaient avoir été rayés de l'effectif en 2017.

 
 

A en croire les confidences rapportées par Jeune Afrique dans sa publication de cette semaine, la France d'Emmanuel Macron va aider à payer les primes d'incitation au départ de ces soldats. Elle compte verser 30 milliards de F Cfa (et non 30 millions de F Cfa comme écrit) pour faire face au financement de cette opération qui s'annonce coûteuse. Il est, en effet, prévu que chacun des partants perçoive une somme estimée entre 10 à 15 millions de F Cfa. Soit un total de 40 à 60 milliards de F Cfa à payer aux 4000 éléments concernés par ce départ volontaire, d'ici à 2020.

 

Au dire des autorités gouvernementales et de la hiérarchie militaire, ce départ volontaire est moins coûteux que le maintien dans l'armée des personnes concernées par cette opération. Le projet, avancent-elles, devrait favoriser un rajeunissement et une plus grande compétitivité des Forces armées de Côte d'Ivoire (Faci). Il concerne essentiellement des personnes proches de la retraite ou rendues impotentes par une maladie.

Selon certains observateurs, ce départ volontaire est brandi comme un miroir aux alouettes, pour sortir des rangs de l'armée, des éléments indisciplinés voire incontrôlés, à l'origine des mutineries qui ont fait trembler la République l'année dernière.

 
Assane NIADA

 
http://www.linfodrome.com/vie-politique/36717-defense-ivoirienne-des-centaines-de-militaires-quittent-l-armee
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact