Côte d’Ivoire: Sur quels critères, les partis politiques Ivoiriens désignent leurs représentants à l’étranger ou dans la diaspora?

Vendredi 7 Avril 2017 - 19:17


Côte d’Ivoire: Sur quels critères, les partis politiques Ivoiriens désignent leurs représentants à l’étranger ou dans la diaspora?
 

La radio Africa N°1, dans son émission:" Les Grands Débats" animée par le talentueux journaliste, Françis Laloukpo, a organisé un débat le jeudi 6 avril 2017 de 18 heures à 19 heures 30, une émission de forte audience, sur le thème: "le PDCI RDA et le RDR" difficile alliance et j'en passe. Cette émission qui consacre la parole à des invités et souvent ouverte aux auditeurs, n'est pas n'importe quelle émission.

Parmi les invités de cette émission, il y avait, MM. Liadé Gnazégbo, (FPI), Joël Tchétché (PDCI RDA), Diomandé (RDR) et Andoh (PDCI RDA). Le thème qui convenait à l'actualité nationale ivoirienne, les auditeurs, n'en demandaient pas mieux. Depuis la fin de l'élection présidentielle en Côte d'Ivoire, la vie politique ivoirienne est sciée par des rumeurs d'un divorce entre les deux partis politiques, le PDCI RDA et le RDR qui étaient supposés donner de l'espoir aux ivoiriens, ce qui n'est pas le cas. Les divergences de vue prônent une cacophonie au sommet de ces deux partis, qui troublent le sommeil des citoyens déjà affaiblis par les soubresauts et trop d' incohérence mettant en mal, une vraie vision de cette alliance délétère, que certains qualifient de mortifère.

Alors de quoi, il s'agit? Parmi les invités de cette émission de ce jour, il y avait LE représentant du PDCI RDA Paris, en la personne de M. Andoh, qui s'est montré ridicule, pour une fois, qu'il avait été convaincu par l'équipe de l'émission à participer à un débat. Jamais de mémoire d'observateur de la vie politique ivoirienne, je n'ai jamais entendu des propos décousus, malencontreux et frisant avec l'analphabétisme politique sur le parti qu'il prétend représenter. Le PDCI RDA, est un parti politique créé par le président Félix Houphouet Boigny, de hautes luttes pour l'émancipation de l'Homme noir. Le fondateur qui a lutté avec les colons a vu certains de ses militants fusillés, assassinés, emprisonnés, mais, cela ne l'avait point empêcher, de prôner la paix qui était devenu, son crédo. Le président Houphouet Boigny, disait, qu'il est plus facile de faire la guerre que de faire la paix, alors, il a passé le claire de sa vie à éviter, la barbarie, la haine, les règlements de compte, le mensonge, la guerre et j'en passe et a bâti ce pays qui était devenu, un havre de paix, pays fréquentable et envié de tous. Le président Houphouet, n'avait jamais décidé seul des graves problèmes du pays et l'imposer à la base. Qu'est ce que M. Andoh raconte sur les ondes des radios à forte audience. Que le PDCI RDA est devenu selon lui, un parti politique où c'est le président Bédié seul qui décide des graves entraves du pays? Quels sont les critères qui ont volé à son secours pour être désigné par le parti?  La Côte d'Ivoire est -elle en paix aujourd'hui, M. Andoh? Et ces milliers d'ivoiriens qui croupissent dans les prisons pour des délits d'opinion, des avoirs gelés, alors que le même Houphouet disait qu'on ne regardait jamais dans la bouche de celui qui grille des arachides, ces milliers d'ivoiriens en exile. Houphouet de son vivant accepterait-il qu'un ivoirien, fut-il, le plus cacique des bandits, soit déporté dans une prison coloniale? Apprenez l'histoire et l'histoire vous affranchira.    

Comment le PDCI RDA, parti politique de paix, d'amour, de tolérance, de partage côtoie depuis plus de 10 ans, des guerriers qui ont mis la Côte d'Ivoire dans cet état où tous les ivoiriens se regardent en chien de faïence et dont le représentant se plait à vanter cette alliance de dupe? C'est le PDCI RDA du président Houphouet Boigny qui est devenu la béquille des politiques dont l'ingratitude et la division leur servent de petit déjeuner. Je dis non.

Le minimum qu'on demande à la direction des partis politiques ivoiriens, c'est la formation de leurs cadres sur la vie et le fonctionnement de leur parti respectif. Je ne parle pas du représentant du RDR dont le nom de M. Ouattara seul suffit pour faire un programme de gouvernement, comme si avoir le courage de lui dire certaines vérités était synonyme d'outrage.

Voilà, la Côte d'Ivoire, d'aujourd'hui où tout le monde entier, vienne déverser des produits alimentaires toxiques, des médicaments nocifs, des étrangers qui y font la loi, pendant que l'ivoirien croupit dans la misère. C'est ça, la philosophie du président Houphouet Boigny? Révisez vos copies. Les ivoiriens en ont assez de vos incapacités à les gouverner.

Comment le président Bédié, pour des cas aussi graves et sérieux, comme c'est le cas en ce moment, ne prenne pas soin de consulter la base et décide unilatéralement pour imposer? Dire la vérité au président Bédié sur la crise ivoirienne, n'est pas un manque de respect M. Andoh, vous résidez dans un pays où la démocratie est telle que, se fourvoyer comme vous l'avez fait, ce vendredi, c'est insulter la France tout entière. Nous sommes en plus à une période électorale importante en France, au lieu d'en tirer les bonnes leçons politiques, vous encouragez, la direction du parti à se comporter en dictateur pour ruiner tous les espoirs. Le RDR ne veut pas de vous, quand est ce que vous allez comprendre pour nous permettre d'avancer? Le RHDP, c'est du vent qui, dans son tourbillon, a déposé M. Ouattara au pouvoir et a essoufflé tous les espoirs du PDCI RDA, qui ne sait plus sur quel pied danser et vous continuer de bercer le président Bédié? Le PDCI RDA n'a pas besoin de griot, mais des Hommes capables et bien formés pour l'aider à reconquérir le pouvoir d'état dont le RDR, tient fermement et qui 'est pas prêt à le partager alors, si vous n'êtes pas capable de le dire et d'encourager à la remise en ordre du parti, se taire serait mieux.

L'an 2020 c'est maintenant, que faites-vous concrètement, ne termes de propositions, de mobilisation, de sensibilisation, de recrutement pour qu'un cadre du parti sorte enfin la tête, pour galvaniser les militants pour les mettre en confiance et ordre de bataille? Les autres s'organisent, dormez seulement.

Heureusement que le courant "le Renouveau PDCI RDA " arrive pour apporter un souffle rassurant et rassurant aux ivoiriens.

                                                                                           Joël ETTIEN




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017