Côte d'Ivoire / Parti unifié : Le coeur du Pdci n'y est plus .

Jeudi 18 Janvier 2018 - 09:38


 
 
 
 
 

« Longue vie, longue vie au Pdci ! ». Voici la métaphrase que le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci-Rda), Aimé Henri Konan Bédié, a prononcée, le lundi 15 janvier 2018, au siège de son organisation politique, à Cocody, lors des échanges de vœux avec les instances dirigeantes de son parti.

 
 

«  … J'ai dit que l'année 2018 commençait sous de bons auspices. J'ai également dit qu'il s'agit d'une année particulièrement importante, aussi bien pour notre parti que pour notre pays. Il nous appartient de prendre les dispositions qui s'imposent, pour que nous obtenions les résultats que nous attendons. J'ai déjà donné les orientations dans ce sens relativement à notre comportement en tant que famille politique. Je veux donc, à nouveau, et à l'occasion de cette manifestation, renouveler les vœux fervents de bonne santé, de bonheur et de prospérité que je forme pour vos famille et pour chacune et chacun de vous. Longue vie, longue vie au Pdci ! », a déclaré le président du Pdci, devant les dinosaures du parti dont Laurent Dona Fologo, Charles Konan Banny, Essy Amara, Alphonse Djédjé Mady.

Que déduire de cette pensée de Bédié ? Le parti unifié Rhdp serait-il mort ? Le projet a-t-il été renvoyé à une date hypothétique,  ou alors ce projet est-il mort à jamais ? La sortie du leader du Pdci intervient en pleine confusion sur le parti unifié. Au Pdci, la conviction des cadres est établie sur le fait que « Bédié vient de tuer le parti unifié ». Le Comité de haut niveau mis en place pour définir les modalités en vue d'arriver au parti unifié peine à aller de l'avant. La volonté d'aller à un parti unifié n'est pas équitablement partagée chez les houphouétistes. Le cœur d'un allié, en l’occurrence le Pdci, n’y est plus. Déjà, à l'Assemblée nationale, lors de la mise en place des groupes parlementaires, le Pdci avait envoyé un signal clair au Rassemblement des républicains (Rdr). Il avait refusé de poser les jalons du parti unifié en disant non à la constitution d'un groupe parlementaire Rhdp. Son Secrétaire exécutif en chef, Maurice Kakou Guikahué est accusé, à tort ou à raison, de « torpiller» le processus d'unification des houphouétistes.

Des jeunes militants du Pdci ont manifesté, le jeudi 11 janvier 2018, au siège de leur parti, pour s’opposer à la tenue de la rencontre du Comité de haut niveau pour le parti unifié. Ces manifestants ont ainsi interdit l’accès de la maison du parti aux cadres du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). Même si, le lendemain, la direction du Pdci-Rda a produit un communiqué pour marquer sa «  surprise'' face au fait que ''des jeunes du parti ont manifesté à la Maison du parti pour empêcher la tenue d’une réunion du Comité de haut niveau du Rhdp » et « reprouver ces comportements contraires aux valeurs de dialogue, de tolérance et de paix défendues par le Pdci-Rda », il reste que Maurice Kakou Guikahué a été suspecté d'avoir «  commandité » cette manifestation. Le sentiment général au Pdci est à l’hostilité contre une dilution du Pdci, 72 ans aujourd’hui, dans un parti unifié.

Le Réseau des cadres du Pdci-Rda (Recappdci), que préside Dr Dion Y. Simplice, s'était vivement élevé, l'année dernière, contre ce projet d'unification du Rhdp et avait invité les militants à faire barrage à ce projet. «Les cadres du Pdci-Rda réaffirment leur pleine adhésion au principe d’alliance politique opérationnelle et circonstancielle face à un danger commun ; toutefois, ils récusent, avec énergie, tout projet du Pdci-Rda dans un parti unifié, quel qu’il soit. Les cadres du Pdci-Rda appellent à une mobilisation générale et citoyenne pour sauvegarder le parti bâtisseur de la Côte d’Ivoire moderne, héritage politique majeur légué par Félix Houphouët-Boigny, deuxième grand parti politique en Afrique noire après l’Anc de Nelson Mandela », avaient-ils indiqué dans un communiqué.

Apparemment, les appels des uns et des autres semblent avoir été entendus par le président du parti, Henri Konan Bédié. Qui, en souhaitant «  longue vie au Pdci », laisse clairement entendre que le parti n'ira pas se fondre dans un parti unifié. Une option qui tranche avec la position du Rdr. En effet, lors de sa première réunion des instances du Rdr, la semaine dernière, à la Rue Lepic, Mme Dagri Diabaté, la présidente du parti, a eu ces propos qui enjolivent bien le projet d'unification des partis houphouetiques. « Unité au sein du Rdr, union dans le Rhdp, jusqu’à la fusion des partis qui le composent, et paix dans notre pays… », avait-elle indiqué. Pour la présidente du Rdr, le Rhdp doit s'unir s'il veut continuer à gérer le pouvoir en Côte d’Ivoire. Le Pdci reste scotché sur la présidentielle de 2020, à laquelle il compte présenter un candidat issu de ses rangs.

 

Armand B. DEPEYLA


http://www.linfodrome.com/vie-politique/36009-parti-unifie-le-message-secret-de-bedie





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact