Côte d’Ivoire-Organisation du BEPC 2015  : L’amateurisme du Ministre Kandia Camara étalé au grand jour

Mercredi 10 Juin 2015 - 10:55


Kandia Camara
Kandia Camara
Qu’il  a  eu  mille  fois  raison,  le Président  Laurent  Gbagbo,  de n’avoir  jamais  cédé  aux appels  du  pied  du RDR    à nommer  Kandia Camara  au poste  de  ministre de la république. 


Et  comme  pour  narguer  les  ivoiriens  cela  a été  une  des  premières  choses  depuis  la  République  du Golfe,  rattrapage ethnique  oblige la  plupart  des experts  de  l’organisation  des examens  à  grand  tirage  ont  été  priés  d’aller   se  faire  voir  ailleurs ( cas  de  kablan paul) ou  simplement  affectés  dans  des  services  non  opérationnels

Rattrapage  et   vengeance  oblige

On  a commencé  à  dire  que  les  choses  vont  mieux   et  que  les  résultats  sont  meilleurs qu’avant. C’est  avec  ces  statistiques  fabriquées  94 %  de  taux  de scolarisation   qu’on  va  solliciter  les  bailleurs  de  fonds  (  fonds  saoudien , Unicef  ,usaid  millenium challenge corporation etc.)
Mais  la  mentalité  des enseignants  de  côte  d’ivoire  et  des  personnels  administratifs  a-t-elle  si  radicalement et subitement  changée  à  ce  point  depuis 2011  pour  atteindre  ces  résultats  ? 82,12   au  Cepe 2015.
Que de mensonge .Le  BEPC  session  2015  va  étaler  au  grand  jour  les  carences de  Kandia Camara. Nombreux  sont  les  candidats  qui  ne  figurent  pas  sur  les  listings  définitifs,  absences  de  convocations  des candidats  dûment  inscrits,  absence  de  cartes  d’identité   scolaires  des  candidats  qui  ont  pourtant  payé à  travers  l’opération  de  l’inscription  en  ligne.
Le  comble  devait  arriver  en  ce  jour  8  juin2015  où  les  épreuves  censées  débuter  à  7h 45  vont  commencer  à  10h  dans  certaines  Dren  et  12h  émergentes  dans  d’autres  laissant  la  porte  ouverte  à  la  fraude  contre  laquelle  on  proclame  pourtant  lutter.
Renseignement  pris  on  apprend  que  c’est  une  panne de machine  de tirage  et  de comptage  qui  serait  à l’origine  de  cette  situation.
Fallait  il  attendre  le  dernier  jour  pour  tirer  des  sujets  d’un  examen  programmé depuis la rentrée   ?
Le  comble  c’est que  les  parents  d’élèves  dont les enfants  n ’ ont pas pu  présenter  cet  examen par  la faute de kandia restent  passifs  face  à  cette  grosse injustice.  veulent - Ils laisser Alassane Ouattara émerger  en  ne  le  dérangeant  pas  pour  ces  broutilles  que  constituent  les  omissions  de  leurs  rejetons  sur  la  liste  des  candidats  ? Désespérant tout simplement pour la Cote d’ivoire qui assurément mérite mieux.


Correspondance particulière de  :
Carine Atsé, enseignante

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact