Côte-d’Ivoire: Méambly Evariste reçu par Sangaré Abou Drahamane

Lundi 22 Mai 2017 - 12:06


Politique nationale

Le président du groupe parlementaire « Agir pour le peuple », Méambly Tié Evariste Edouard, a été reçu par le président Abou Drahamane Sangaré, le mardi 16 mai 2017, à sa résidence privée à la Riviera 3.

A l’occasion de cette rencontre, le président Méambly était en compagnie de cinq (5) députés sur les neufs (9) que compte le groupe parlementaire « Agir pour le peuple », à savoir les honorables Hié Pawa Cyrille, Alain Ekissi, Abadi Miezan Charles et Klaibé Tchibio Julien.

Quant au professeur Sangaré, il avait à ses côtés quatorze de ses plus proches collaborateurs, tous membres de la haute direction du Fpi dont le Secrétaire général par intérim, Sem Koné Boubakar, M. Soukouri Bohui Martin, Dr Blé Christophe, M. Tcheidé J.Gervais, M. Zerehoué Edouard et Mme Marie-Odette Lorougnou pour ne citer que ceux là.

Au cours des échanges, à l’initiative du président Méambly, qui ont duré 1h 30mn, il a été question de présenter les membres de son Groupe parlementaire et d’exposer sur la vision de leurs actions qui se résume en sept axes. Notamment :

Œuvrer à la réconciliation totale des Ivoiriens.

Travailler au renforcement des acquis démocratiques dans le pays.

Faire en sorte que la cohésion sociale soit une réalité.

Faire la promotion des droits humains.

Vulgariser les actions publiques.

Promouvoir le dialogue et le vivre ensemble sur toute l’étendue du territoire national.

Soumettre une proposition de loi d’amnistie générale à l’Assemblée nationale pour la libération de tous les prisonniers politiques et d’opinion de la crise postélectorale qui débouchera sur :

le retour des exilés politiques au Togo, au Bénin, au Libéria, au Ghana, en Europe et ailleurs;

la libération de l’ex-président Laurent Gbagbo, son épouse Simone et de Charles Blé Goudé ;

l’annulation d’éventuelles poursuites judiciaires contre tout autre acteur de la crise postélectorale quel que soit son bord.

Soumettre une proposition de loi pour l’indemnisation des victimes de la crise postélectorale.

A cette occasion, le président Méambly a tenu aussi à informer le président Sangaré de la volonté du Groupe parlementaire de rendre visite à l’ex-président Laurent Gbagbo et à Blé Goudé Charles à La Haye. A cet effet, il lui a remis une copie du courrier officiel qu’il a adressé à la Cpi.

Prenant la parole à son tour, Sangaré a tenu à remercier le président Méambly et son Groupe parlementaire pour la grande marque de considération et de courtoisie, mais également pour la qualité de leur démarche en tant que députés. Ainsi que pour le courage qui les habite en ce jour pour avoir pris le risque de traverser la ville d’Abidjan en cette période où les armes et les détonations retentissent de partout. Il a, par la suite, exhorté le Groupe parlementaire à leur faire confiance tout en s’engageant à mériter cette confiance.

Toutefois, il a mentionné que toute action qui vise à la cohésion sociale, à la réconciliation, à la paix et à la libération des prisonniers politiques et d’opinions surtout celles de l’ex-président Laurent Gbagbo, son épouse Simone et Blé Goudé, mérite d’être encouragée et soutenue par son parti. C’est à ce titre qu’il approuve la démarche de ce Groupe parlementaire avant de leur faire la promesse qu’il mettra tout en œuvre pour que cette visite puisse se réaliser dans les meilleures conditions. A la suite de ses propos, il a donné la parole à l’ensemble de ses collaborateurs présents qui se sont félicités de la démarche du président Méambly et de son Groupe parlementaire avant de les inviter à s’armer de courage et de détermination dans leurs différentes actions.

Les échanges entre le Groupe parlementaire « Agir pour le peuple » et la délégation du président Sangaré ont été très fructueux. Ils ont permis d’évoquer de nombreux sujets relatifs à la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire.

Il faut noter que le groupe parlementaire, depuis sa création, a initié de nombreuses rencontres. Cette rencontre avec le président Sangaré fait suite à de précédentes consultations que le Président Méambly et son Groupe parlementaire ont eues avec certaines représentations diplomatiques en Côte d’Ivoire, entre autres, celles de la Suisse, de l’Inde, de la Belgique, de la Grande Bretagne, etc.; des Organisations comme le NDI (Institut national démocratique), qui milite pour la démocratie, la bonne gouvernance et la promotion du genre dans le monde ; de la Société civile, des associations corporatistes telles que l’Unjci (Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire), des associations de producteurs d’Hévéa et bientôt ceux de la filière café-cacao, de la téléphonie et des Télévisions numériques terrestres (Tnt).

Source : Service de communication de Méambly

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017