Côte d'Ivoire / Les présidents Ouattara et Bédié veulent accélérer la mise en place du parti unifié

Samedi 6 Janvier 2018 - 11:04


Mercredi 27 décembre 2017, le président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (Pdci), Henri Konan Bédié, recevait plusieurs personnalités, dans son fief de Daoukro. Parmi elles, un émissaire du président de la République, Alassane Ouattara, également allié de M. Bédié, au sein du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp). De cette entrevue discrète, presque rien n'a filtré en dehors de quelques hypothèses sur de possibles réglages relatifs au parti unifié en construction. Une source bien au fait de l'actualité houphouëtiste s'est laissée aller, auprès de L'inter, à des confidences sur les motivations et le principal enjeu de l'entrevue de Daoukro. Il n'aurait pas été question d'une simple rencontre de courtoisie. L'hôte de M. Bédié était porteur d'un message du chef de l’État, Alassane Ouattara.

Le locataire du Palais présidentiel apprécierait peu la forte pression de barons du Pdci qui revendiquent, à coups de sorties médiatiques, l'alternance en 2020, avec l'avènement au pouvoir d’État d'un « militant actif » du vieux parti. Alassane Ouattara serait d'autant plus agacé que ces appels répétés à l'alternance perturbent la sérénité des débats sur le parti unifié. Le président d'honneur du Rassemblement des républicains (Rdr) a souhaité obtenir des assurances de son principal allié.

Alassane Ouattara, glisse notre source, aurait transmis à son aîné ce message : mettre tout en œuvre pour arriver au parti unifié, au premier trimestre de l’année 2018. Du futur parti unifié sortirait le candidat des houphouëtistes à la présidentielle de 2020.

Le numéro 1 ivoirien prévoirait, apprend-on, de proposer Henri Konan Bédié comme président d'honneur du futur parti unifié, quand il en serait lui-même le président. Une configuration qui n'est pas sans rappeler celle du Rdr actuel issue du congrès des 9 et 10 septembre 2017, avec Alassane Ouattara comme président d'honneur et Henriette Dagri Diabaté présidente du parti. « Le scénario d'un parti unifié avec Henri Konan Bédié président d'honneur et Alassane Ouattara président n'est pas tout à fait ce que souhaitent nombre de cadres du Pdci, qui continuent de voir le parti unifié comme une chimère. Ils voudraient que les autres partis du Rhdp reviennent au Pdci », commente notre source.

A Daoukro, M. Bédié, un tantinet embarrassé, aurait rassuré son invité de marque qu'il avait la pleine mesure de la situation et qu'au moment opportun il s'exprimerait plus amplement sur le sujet.

A la même date du mercredi 27 décembre 2017, Henri Konan Bédié a également reçu le vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, baron du Pdci, et plusieurs autres dignitaires du parti septuagénaire.

Le président du Pdci, informe notre source, devrait entamer une consultation populaire au sein de sa famille politique avant de répondre à son allié, le président Alassane Ouattara.

 

Venance KOKORA

 

http://www.linfodrome.com/vie-politique/35784-parti-unifie-ouattara-envoie-un-message-a-bedie-a-daoukro-ce-qu-il-aurait-propose-au-president-du-pdci





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact