Côte d’Ivoire: La réplique d’un cadre du Pdci Rda-France relative à un projet de “ meeting de soutien du Pdci au gouvernement” .

Vendredi 26 Mai 2017 - 22:43


Côte d’Ivoire: La réplique d’un cadre du Pdci Rda-France relative à un projet de “  meeting de soutien du  Pdci au  gouvernement” .

Voici  ce qui a été publié par le site “ Abidjan.net” du jeudi 25 mai 2017 :<<Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir) a annoncé mercredi, un meeting de soutien au gouvernement en juin, après les mutineries de janvier et mai qui ont secoué le pays.>>

Cet article a été largement relayé par plusieurs réseaux sociaux faisant croire que des engagements auraient été pris par le Pdci d’organiser un giga meeting en soutien au gouvernement Ivoirien.  

En plus, ils ont choisi, le jour de la montée de Jésus, férié pour lancer cette diatribe

Voici quelques extraits du procès verbal de la rencontre entre le secrétaire exécutif du Pdci, monsieur Kacou Guikahué et les militants: “ A la suite d’une tournée que le président Bédié a commandité et exécuté par le secrétariat exécutif sur l’étendue du territoire national, en vue de réaménager toutes les instances du parti pour la reconquête du pouvoir d’état à l’an 2020, juste après le séminaire de Bingerville, une banlieue proche d’Abidjan, il est de coutume que cela se termine par une apothéose.

La ville de Yamoussoukro, a toujours servi de cadre pour ces genres de commémorations, elle a donc été le lieu pour le secrétariat exécutif, de réunir tous les responsables du parti, pour leur annoncer la nouvelle de ce que la date du 10 juin est retenue pour cette « fête » au cours de laquelle, des consignes fermes et des feuilles de route, seraient remises à chaque responsable pour les stratégies pour la reconquête du poste de président de la république à l’an 2020.

Nous sommes surpris que cela fasse l’objet d’interprétation d’un meeting de soutien à je ne sais qui. En plus, un meeting se tient dans un espace ouvert, alors qu’ici, on parle d’apothéose, donc dans une salle fermée.

De tels propos, prêtant allusion à la diffamation et à la calomnie, ce qui n’est pas du tout le moment, jetant le trouble, le doute, la suspicion et le découragement aux militants que nous sommes, nous demandons à cet effet, au secrétariat exécutif de saisir les juridictions compétentes pour porter plainte à l’auteur de cet article qui tend à discréditer tous les efforts fournis sur le terrain.

Pour ce qui concerne aux bruits et annonces tentant à faire croire que le président Bédié serait l’argentier des armes pour déloger son petit frère Gbagbo du pouvoir, s’il ne l’a pas fait en 1999 où il a été frappé par un coup d’état, ce n’est pas à des rebelles qu’il fournirait des milliards qui serviraient à budgétiser les campagnes électorales, pour permettre au PDCI RDA de revenir au pouvoir pour instaurer la paix et la cohésion sociale. De tels propos diffamatoires, jettent l’opprobre à l’honorabilité du président Bédié, nous lui demandons aussi de prendre toutes les dispositions, afin de saisir les juridictions pour tirer, une bonne fois pour toute, ces élucubrations au claire.

Le seul souci, du président Bédié et du PDCI RDA, c’est la mise en confiance des militants et du peuple de Côte d’Ivoire pour une victoire écrasante en 2020. Si c’est ce qui effraie nos adversaires d’en face, il n’y aura plus d’appels en faveur de quiconque si ce n’est de rappeler tous les militants à se mettre en ordre de bataille, de mobiliser, de sensibiliser, de recruter de nouveaux adhérents, pour une victoire certaine. Si c’est pour cela qu’il faut vilipender le parti, n’en déplaise, le PDCI RDA aura bel et bien, son candidat.

Je rassure tous les militants, avec foi et honneur, parce que le séminaire, l’a décidé ainsi.

Joël ETTIEN

Cadre militant du PDCI RDA France

 

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017