Côte-d’Ivoire: Katinan Koné s’interroge sur une prochaine visite d’État de Macron à Abidjan

Jeudi 8 Février 2018 - 18:29


L’actuel porte-parole de Laurent Gbagbo et ex ministre du budget du gouvernement Aké N’Gbo Gilbert, Justin Katinan Koné croit savoir que le président français, Emmanuel Macron, effectuera une visite d’État prochainement en Côte d’Ivoire. Dans un communiqué posté sur internet, Katina affirme détenir l’information de sources diplomatiques et de la société civile française dite, selon son terme, “progressiste”.

« Deux sources : l’une diplomatique et l’autre de la société civile française progressiste, viennent de m’informer d’une visite d’État que s’apprête à effectuer, au printemps, le Président Français, Monsieur Emmanuel Macron, en Côte d’Ivoire. Les dates précises restent à fixer », révèle l’ancien directeur du cadastre.

L’exilé politique dit ne pas comprendre ce troisième déplacement de Macron à Abidjan, d’autant puis que du Ghana où il vit depuis 7 ans, ni de David Cameron, ni de l’actuelle Première Ministre anglaise Theresa May, élue le 13 juillet 2016. De même, depuis sa prise de fonction, le 7 janvier 2017, le Président Ghanéen, Nanan Akuffo ADDO, ne s’est pas encore rendu en visite officielle en Angleterre.

« Nous n’avons pas connaissance non plus de ses visites privées régulières chez l’ancien maître colon, pourtant l’économie ghanéenne domine celle de la Côte d’Ivoire et, partant, celle de tous les pays francophones de la sous-région ouest-africaine. En 2016 le PIB du Ghana était de 42,69 milliards $ contre 36,16 milliards pour la Côte d’Ivoire, la première économie d’Afrique francophone subsaharienne. Avec une valeur de 0,579 le Ghana occupe la 139ème position de l’échelle de l’indice de développement humain (IDH) alors que la Côte d’Ivoire occupe la 171ème place avec une valeur de 0,474 », poursuit-il avant d’interroger :

«Alors, qu’est ce qui nous fait courir vers notre ancienne puissance coloniale ?Quand allons-nous comprendre que la contradiction principale du développement économique reste la souveraineté».

Récemment en coup de vent à Abidjan dans le cadre d’un sommet (Afrique-UE, ndlr), après un début difficile à son arrivée au pouvoir, le président français semble désormais entretenir de bonnes relations avec son homologue ivoirien, Alassane Ouattara. Il se murmure également qu’il serait en très bon terme avec l’actuel président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

Donatien Kautcha(Koaci), Abidjan

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact