Côte d’Ivoire: Crise à Frat.Mat, Venance Konan torpille son adjoint auprès du conseil d’administration et l’accuse d’avoir détourné des fonds -Le torchon brûle en ce moment entre le DG et le DGA

Mercredi 31 Janvier 2018 - 15:45


–   Mercredi 31 Janvier 2018 -Le torchon brûle en ce moment entre le Directeur général du groupe Fraternité matin et son adjoint.

Venance Konan et Lamine Saganogo se regardent désormais en chien de faïence à tel point que le duo semble avoir éclaté.

Selon des informations en notre possession, il y a de cela quelques jours, le DG aurait adressé une correspondance à chacun des membres du Conseil d’administration pour dénoncer la gestion du DGA. Il accuse son collaborateur direct de détournement de fonds et prévient qu’il détient les preuves de sa malversation de ce dernier.

Dans cette correspondance, le DG du groupe Fraternité matin a conclu qu’il n’avait plus confiance à son DGA.

Ces accusations sont rejetées par Lamine Saganogo dont les proches annoncent qu’il n’hésiterait pas de brandir des preuves irréfutables de son innocence au cours du prochain Conseil d’administration du groupe prévu demain.

«Le DG accuse le DGA de détournement de fonds et oublie qu’ils sont les deux à co-signer tous les documents relatifs aux sorties d’argent. En plus, il oublie qu’il y a des personnes proches de lui qui continuent d’être payés par l’entreprise alors qu’ils exercent d’autres fonctions ailleurs, » confie un proche du DGA.

La guerre déclenchée entre Konan et Saganogo renforce le personnel dans sa position qu’il a prise demandant au duo de partir puisqu’il a mis l’entreprise en faillite.

Le personnel de Fraternité Matin s’organise pour mener une action vigoureuse en vue d’exiger une fois de plus le départ du DG et de son adjoint.

«Suite à notre mouvement d’humeur du 12 décembre dernier, le ministre de la Communication nous a demandé de temporiser que le Gouvernement allait donner une suite favorable à notre revendication. Cela fait plusieurs semaines que nous observons. Nous serons donc obligés de prendre nos responsabilités, » a déploré l’un des responsables syndicaux du groupe Fraternité matin.

Ce responsable dont nous tairons le nom, précise que les actions que le personnel compte prendre consiste à la fermeture du portail de l’entreprise, jusqu’à ce que les autorités leur débarrassent du DG et du DGA.

Par ailleurs, des travailleurs exigent le payement de leur gratification de fin d’année qu’ils n’auraient pas encore perçu.

Nous apprenions enfin que Venance Konan a adressé des demandes d’explication à plusieurs de ses collaborateurs.

Le Directeur des ressources humaines, à qui il demande de faire l’état des salaires des trois dernières années.

Venance Konan soupçonne Lamine Saganogo d’avoir augmenté le salaire de certains employés qui seraient proches de lui.

Un autre courrier a été adressé au responsable de la DCM a qui, il est reproché de programmer des publicités dont le délai a expiré.

Le dernier courrier a été adressé à la patronne de la Direction des moyens généraux, madame Sanogo.

Venance Konana demande madame, Bakayoko de justifier le voyage qu’elle a effectuée à Paris pour une duré de 16 jours, puisqu’elle aurait soutenu qu’elle s’est rendue en France pour l’achat des pièces de la rotative.

Wassimagnon, Abidjan
 

L’information ivoirienne en temps réel via l’appli Android (cliquez ici pour installer)

Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Source : Koaci


 

 

 –   Mercredi 31 Janvier 2018 -Le torchon brûle en ce moment entre le Directeur général du groupe Fraternité matin et son adjoint.

Venance Konan et Lamine Saganogo se regardent désormais en chien de faïence à tel point que le duo semble avoir éclaté.

Selon des informations en notre possession, il y a de cela quelques jours, le DG aurait adressé une correspondance à chacun des membres du Conseil d’administration pour dénoncer la gestion du DGA. Il accuse son collaborateur direct de détournement de fonds et prévient qu’il détient les preuves de sa malversation de ce dernier.

Dans cette correspondance, le DG du groupe Fraternité matin a conclu qu’il n’avait plus confiance à son DGA.

Ces accusations sont rejetées par Lamine Saganogo dont les proches annoncent qu’il n’hésiterait pas de brandir des preuves irréfutables de son innocence au cours du prochain Conseil d’administration du groupe prévu demain.

«Le DG accuse le DGA de détournement de fonds et oublie qu’ils sont les deux à co-signer tous les documents relatifs aux sorties d’argent. En plus, il oublie qu’il y a des personnes proches de lui qui continuent d’être payés par l’entreprise alors qu’ils exercent d’autres fonctions ailleurs, » confie un proche du DGA.

La guerre déclenchée entre Konan et Saganogo renforce le personnel dans sa position qu’il a prise demandant au duo de partir puisqu’il a mis l’entreprise en faillite.

Le personnel de Fraternité Matin s’organise pour mener une action vigoureuse en vue d’exiger une fois de plus le départ du DG et de son adjoint.

«Suite à notre mouvement d’humeur du 12 décembre dernier, le ministre de la Communication nous a demandé de temporiser que le Gouvernement allait donner une suite favorable à notre revendication. Cela fait plusieurs semaines que nous observons. Nous serons donc obligés de prendre nos responsabilités, » a déploré l’un des responsables syndicaux du groupe Fraternité matin.

Ce responsable dont nous tairons le nom, précise que les actions que le personnel compte prendre consiste à la fermeture du portail de l’entreprise, jusqu’à ce que les autorités leur débarrassent du DG et du DGA.

Par ailleurs, des travailleurs exigent le payement de leur gratification de fin d’année qu’ils n’auraient pas encore perçu.

Nous apprenions enfin que Venance Konan a adressé des demandes d’explication à plusieurs de ses collaborateurs.

Le Directeur des ressources humaines, à qui il demande de faire l’état des salaires des trois dernières années.

Venance Konan soupçonne Lamine Saganogo d’avoir augmenté le salaire de certains employés qui seraient proches de lui.

Un autre courrier a été adressé au responsable de la DCM a qui, il est reproché de programmer des publicités dont le délai a expiré.

Le dernier courrier a été adressé à la patronne de la Direction des moyens généraux, madame Sanogo.

Venance Konana demande madame, Bakayoko de justifier le voyage qu’elle a effectuée à Paris pour une duré de 16 jours, puisqu’elle aurait soutenu qu’elle s’est rendue en France pour l’achat des pièces de la rotative.

Wassimagnon, Abidjan
 

L’information ivoirienne en temps réel via l’appli Android (cliquez ici pour installer)

Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

Source : Koaci


 

 

 

 

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact