Côte d'Ivoire/ Armée ivoirienne, des militaires font de graves révélations: « La République est en train de s'écrouler sur nous »

Mardi 26 Décembre 2017 - 11:16


Des militaires, mécontent de leur situation de vie, ont sauté sur le chèque de 15 millions de francs Cfa pour la retraite.

L'opération de départs volontaires de l'armée ivoirienne est entrée dans sa phase décisive, le jeudi 21 décembre 2017, avec la remise, par le ministre d'État, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, de chèques de 15 millions de francs Cfa aux militaires qui ont accepté d'aller à la retraite. Cette initiative cacherait, à entendre des militaires interrogés par la radio anglaise Bbc, d'autres problèmes. En tout cas, selon un militaire qui a reçu son chèque de 15 millions de francs Cfa, jeudi, « aujourd'hui, la République est en train de s'écrouler sur nous. Nous sommes en train d'être de grosses victimes de la République ». À l'entendre, au sein des Forces armées de Côte d'Ivoire (Faci), « on travaille, il y a certains qui gagnent de l'argent et d'autres qui n'ont rien ». Il s'est plaint de nombreux problèmes qu’il n'a pas hésité à énumérer. « Je suis assis, je ne fais pas de stage. Il y a d'autres qui font les stages. Il y a les uns qui font les stages, il y a les autres qui ne font pas. Il y a une grande injustice. Et c'est devenu pire qu'avant », a-t-il dénoncé. Non sans assurer qu'il « n'y a plus de cohésion » au sein de l'armée nationale. « Il n'y a plus d'entente. Chacun se méfie de son ami. C'est de quelle armée il s'agit ? Or, une armée sans cohésion, il n'y a pas d'armée », a-t-il asséné. Il a affirmé, toutefois, avoir des projets à réaliser pour sa famille. « Mes projets sont plus simples. Jeune fonctionnaire que je suis, j'envisage encore de continuer à travailler plus tard. Mais je dois aider mon épouse, mes enfants qui sont là. En tout cas, tout est dans la main de Dieu, parce que je ne peux pas tout dévoiler ici, vraiment je ne peux pas », a-t-il soutenu.

Par contre, un autre militaire, moins jeune, a exprimé sa joie de quitter l'armée. Il était sous le drapeau depuis 15 ans. « Je suis déjà vieux. On me propose une somme qui m'arrange. Même si je fais 100 ans ici en Côte d'Ivoire, je ne peux jamais avoir les 15 millions. En Côte d'Ivoire ici-là, 15 millions ! Même si je fais 100 ans dans l'armée, je ne peux jamais avoir 15 millions. Donc quand on m'a proposé l'argent, je vois que ça m'arrange, je peux me débrouiller avec ça dehors là-bas, c'est pour cela que  je m'en vais », a déclaré ce militaire tout joyeux. Entre son salaire de 150.000 francs Cfa par mois et les 15 millions de francs Cfa qu'on va lui verser, ce « vieux militaire » a dit avoir fait son choix. « 150.000 francs Cfa, est-ce que ça-là, ça peux arriver quelque part ? Est-ce que ça peut nourrir les enfants ? », s'est-il interrogé, ajoutant qu'il va commencer une nouvelle vie. « Oui, oui, faire une nouvelle vie. Et puis 15 millions, les gens voient ça petit, mais c'est beaucoup. Moi, ça peut m'aider. Je suis un battant. Voilà, moi je sais chercher l'argent mais c'est parce qu'ici (dans l'armée, Ndlr), le salaire est maigre, c'est pour cela que ça me fatiguait. Sinon ça peut aller », s'est-il exprimé, optimiste.

 

Hervé KPODION

 

http://www.linfodrome.com/vie-politique/35581-armee-ivoirienne-des-militaires-font-de-grosses-revelations-la-republique-est-en-train-de-s-ecrouler-sur-nous

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact