Côte d'Ivoire: «  NE TOUCHEZ POINT A LA CONSTITUTION IVOIRIENNE  !!!  », avertit la FIDHOP.

Lundi 2 Mars 2015 - 00:55


            COMMUNQUE DE LA FIDHOP  :
     «  NE TOUCHEZ POINT A LA CONSTITUTION IVOIRIENNE  !!!  »


Vu l’inéligibilité avérée de M. Alassane D. OUATTARA à l’élection présidentielle de 2015, selon la Constitution ivoirienne du 1er août 2000  ;
Vu les basses manœuvres du régime Ouattara, visant à modifier l’Article 35 de la Constitution ivoirienne, au mépris du Peuple souverain de Côte d’Ivoire  ;
Vu l’évolution très préoccupante de la situation sociopolitique actuelle de la Côte d’Ivoire  ;
Notant les graves périls auxquels M. OUATTARA et son régime exposent (de nouveau) la Côte d’Ivoire, en bafouant les principes fondamentaux de la Démocratie et de l’Etat de droit  ;
Percevant, surtout, les violations très graves et massives des Droits de l’Homme qui se préparent dans le pays, plus dangereusement aujourd’hui qu’en 2010  ;
LA FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme et de la vie Politique),
Après concertation de toutes ses Délégations à travers le monde  : Côte d’Ivoire (et le reste de l’Afrique), Italie, France, Suisse, Allemagne, Danemark, Irlande, Canada et Etats Unis,
Et en partenariat avec des Mouvements patriotiques et des Partis politiques de la Diaspora ivoirienne et africaine  ;
DECIDE DE LANCER UNE PETITION CONTRE LA MODIFICATION DE LA CONSTITUTION IVOIRIENNE DU 1ER AOUT 2000, DITE  : «  NE TOUCHEZ POINT A LA CONSTITION IVOIRIENNE  !!!  »
Cette PETITION sera mise en ligne, dès le lundi 09 Mars 2015, dans les médias ivoiriens en ligne et sur les réseaux sociaux  ; et des Séances publiques de signature seront organisées en Côte d’Ivoire, en Afrique, en Europe et aux Etats Unis  ;
Dès le lundi 23 Mars 2015, cette PETITION, très massivement approuvée, sera déposée au Parlement et au Gouvernement ivoiriens, dans toutes les Chancelleries africaines et dans les Parlements et Gouvernements de la plupart des pays occidentaux directement impliqués dans la crise ivoirienne, notamment la France et les Etats Unis.

Fait à Parma, ITALIE, le 1er Mars 2015

Dr BOGA S. GERVAIS
Président-Fondateur de la FIDHOP
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact