Affaire fraudes au guichet unique: Marcel Amon-Tanoh dit sa part de vérité

Dimanche 27 Mai 2018 - 18:38


Depuis l'éclatement de ce qui est convenu d'appeler le scandale au guichet unique automobile, plusieurs médias font état de l'implication de personnalités au sommet de l'Etat. Si certains gardent le silence, ce n'est pas le cas pour d'autres, qui préfèrent dire leur part de vérité. C'est dans cette optique que l'actuel chef de la diplomatie ivoirienne, Marcel Amon-Tanoh, a fait une mise au point. « Depuis quelques jours, des allégations ont été portées à l'encontre de mon épouse et de moi-même, dans l'affaire relatives aux « Fraudes au guichet automobile ».
 

Scrupuleux du respect des lois et règlements, je tiens à préciser que, conformément aux procédures en vigueur en matière de dédouanement, mon épouse et moi avons utilisé un transitaire et réglé les frais de dédouanement, comme l'atteste les factures en notre possession.
 

Néanmoins, nous nous réservons le droit d'initier une action en justice, s'il s'avérait que nous avons été abusé », écrit Marcel Amon-Tanoh.
 

En attendant les conclusions des enquêtes en cours, il est bon qu'au nom de la présomption d'innocence, l'on s'abstienne de jeter l'opprobre sur d'honnêtes citoyens.
 

Daniel Effoh

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact