Affaire « Essy Amara et KKB auraient désisté au profit de Charles Konan Banny » : Et si c'étaient des manœuvres diffamatoires pour nuire et diviser ?

Mercredi 15 Avril 2015 - 00:29


Affaire « Essy Amara et KKB auraient désisté au profit de Charles Konan Banny » : Et si c'étaient des manœuvres diffamatoires pour nuire et diviser ?

 

Nous avons appris par voie de presse que le candidat Charles Konan Banny aurait bénéficié ou bénéficiera du désistement des candidats Essy Amara et Konan Kouadio Bertin. Selon cet article de presse, le candidat Charles Konan Banny sera par conséquent investi candidat contre Ouattara le 9 mai prochain à Yamoussoukro.

 Nous tenons à démentir fermement cette annonce qui n'est rien d'autre qu'une intoxication. Elle vise délibérément à créer la zizanie entre les candidats déclarés, afin de nuire à la dynamique de leur opposition à Alassane Ouattara.

 Par conséquent, nous dénonçons et condamnons fermement cette fausse annonce qui discrédite par ailleurs son auteur.

 Nous voudrions inviter les ivoiriens à n'accorder aucun crédit à de telles annonces concernant les candidats déclarés à la présidentielle de 2015, si elles ne sont l'émanation de déclaration ou de conférence commune.

 L'ex-premier ministre, Charles Konan Banny, est un candidat sérieux qui a des qualités d'homme d'Etat. A ce titre, son premier devoir est de tout faire pour maintenir l'esprit d'union. Son rendez-vous avec la Côte d'Ivoire est clair : appeler les ivoiriens à tourner définitivement le dos au clanisme, à la division, au népotisme.

 D'ailleurs, les ivoiriens sont trop informés, trop formés, trop expérimentés pour se laisser prendre par des postures diffamatoires, dont le seul but est de diviser pour mieux régner. Il demande aux candidats de l'opposition d'être unis, sereins et vigilants.

 

 Service de Communication de Charles Konan Banny (France)

 

 

 

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact