Adama Bictogo (PCO) "Le choix d'Ado sera le choix de la base à soumettre à ses alliés du Rhdp"

Mercredi 2 Mai 2018 - 23:32


 

Les militants du Rassemblement des Républicains (Rdr) seront en congrès extraordinaire, le 5 mai prochain, autour du thème : « Le Rdr mobilisé pour un Rhdp unifié ».

En attendant ce grand rendez-vous, le président du comité d'organisation, Adama Bictogo multiplie les meetings de mobilisation et les rencontres avec la presse, pour parler de l'évènement. Hier, il était l'invité des Rédactions du quotidien, L'intelligent d'Abidjan. A cette tribune, le président du comité d'organisation a fait savoir que « Le Rhdp unifié reste le nouveau défi pour les militants du Rdr »

Adama Bictogo qui était accompagné du Secrétaire d'Etat Touré Mamadou, porte-parole du Rdr, a profité de cette tribune pour donner des informations relatives l'organisation de ce Congrès. « Nous attendons tous les membres statutaires de notre part, au nombre de 9000i à ce grand rendez-vous. Mais nous avons aussi pris toutes les dispositions pour satisfaire le maximum de militants qui veulent être témoin des décisions qui vont être prises », a-t-il dit, tout en précisant que les membres statutaires sont des militants actifs qui sont à jour de leur cotisation.

L'invité de L'intelligent d'Abidjan, au regard de la signature de l'accord politique par les présidents des différents partis membres du Rhdp, a mentionné que la tenue d'un congrès Rhdp n'est plus loin. Pour Adama Bictogo, le 4e congrès extraordinaire du Rdr sera l'occasion pour les membres statutaires dudit parti, d'analyser les statuts et règlement du Rhdp unifié, après la signature de l'accord politique par leur président. Car, a-t-il expliqué, les statuts et règlement intérieur du Rhdp unifié sont en annexes de l'accord politique qui a été signé par les présidents des partis membres.

Bictogo attaque l'Upci.

Répondant aux questions des journalistes, Adama Bictogo est aussi revenu sur le congrès de l'Upci tenu le samedi 28 avril dernier et qui a été sanctionné par le refus des militants de ce parti d'adhérer au parti unifié. « A l'Upci, tous ceux qui ont voté n'étaient pas membres statutaires. Je demande plus de maturité politique au président Soro Brahima. Le bon sens et la responsabilité commandent qu'un chef ne se dédise pas », a-t-il fustigé.

L'alternance en 2020

Le conférencier a indiqué que « le Rhdp doit avoir un candidat consensuel en 2020 ». Puis d'ajouter, « Nous sommes dans une logique conforme aux discours et à la vision du Président Alassane Ouattara et de son ainé, Henri Konan Bédié ».

Alassane, candidat du Rdr

Adama Bictogo est revenu sur les qualités de leader d'Alassane Ouattara. « C'est un catalyseur de toutes nos ambitions. C'est un symbole. Le choix d'Alassane sera le choix de la base à soumettre à ses alliés du Rhdp », a-t-il dévoilé.

Daniel Effoh

http://www.lebanco.net/banconet/bco34607.htm

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact