Visite du Chef de l’Etat français en C.I : Pourquoi Hollande arrive nuitament à Abidjan

Mercredi 16 Juillet 2014 - 00:55


Cela fait déjà quelques temps que le Président français, le socialiste est annoncé sur les bords de la lagune Ebrié. En soi, il est loisible de tenir que c’est chose normale. Les premiers responsables de nos différents pays ont besoin de garder le contact. Directement, ou indirectement. Même Obama, a toujours quelqu’un dans les airs. Nous ici, c’est lui-même qui nous a habitués à vivre entre deux avions. Il n’envoie personne ; ou si peu, très peu. La tendance a changé, attendons de voir. Donc Hollande arrive. Pour ceux qui en ont fait leurs choux gras, tout va bien dans le meilleur des mondes. Hollande arrive et les Ivoiriens sont plus qu’heureux. Leur pays sera émergent à l’orée 2020. La RTI en fera des émissions spéciales. Le Patriote pourra réunifier la carte du pays. Frat Mat pourra dire que selon Hollande, le pays va bien. Il n’y pas de prisonniers politiques chez nous. Alassane Dramane Ouattara est celui que nous attendions depuis 1960. De cette date-là à maintenant, il ya bien longtemps que nous serions devenus émergents. Qu’à cela ne tienne, tout vient à temps à celui qui sait attendre ! Sur la question, certains feraient mieux d’y regarder à plus d’une fois avant de se précipiter. Il n’a jamais été l’heure avant l’heure. Et après l’heure, il ne sera plus jamais l’heure. Gbagbo a dit « doucement, doucement, nous sommes pressés !». Hollande vient-il pour le compte de son parti, le PS ? Non ! Car chez lui, comme ici sous Gbagbo, une fois élu, on n’est plus président d’aucun parti politique. Les temps ont changé ! Hollande vient-il en son nom pro- pre ? Bien sûr que non ! Mille fois non. Qui est-il pour que tout un pays regarde vers l’aéroport FHB ? Hollande vient chez nous, mandaté par l’intérêt supérieur du pays dont il a la charge, le temps d’un ou deux mandats présidentiels. Chez lui, le locataire de l’Elysée est au service avant toutes choses de cet intérêt. Quand Obama a été élu à la Mai- son Blanche, il s’est trouvé des Africains qui ont cru que l’Afrique, indirectement, venait de nommer un de ses fils qui revisiterait les rapports de ce pays avec l’Afrique. Que nenni. On l’a retrouvé aux côté de Sarkozy en train d’enfoncer Gbagbo. De la même façon, le Président Hollande est avant toutes choses, le premier responsable du pays de nos ancêtres les Gaulois. Tous, nous savons ce que cela signifie. Comme Obama est avant tout Président des Etats Unis d’Amé- WQQndi 14 Juillet 2014

Dr. Guehoun nB : Les surtitre et titre sont de la Rédaction

Source: Aujourd’hui / N°684 du Lundi 14 Juillet 2014







Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !