Visite de Dramane Ouattara en Israël: Un accord secret de défense a-t-il été signé?

Jeudi 21 Juin 2012 - 07:57


Visite de Dramane Ouattara en Israël: Un accord secret de défense a-t-il été signé?
Que cache le déplacement d’Alassane Ouattara en Israël ? Officiellement on parle d’une visite d’Etat pour prendre part à la conférence «Facing Tomorrow 2012» organisée par son homologue Shimon Pérès. Les supputations disent plutôt qu’il n’a plus confiance en la France et qu’il serait allé en Israël, chercher un autre parrain aussi puissant que son ami Sarkozy pour continuer à tenir les rênes du pouvoir. Ces dernières supputations ne sont pas loin d’être vraies. La preuve, le chef de l’Etat ivoirien a convoqué dans une sorte de précipitation, son ministre délégué à la Défense, monsieur Paul Koffi Koffi, à le rejoindre en Israël. Ce qui serait lié à la conclusion de contrat d’armements et d’assistance en matière de renseignements. En termes plus simples, Alassane Ouattara est allé signer un autre accord de défense avec l’Etat juif. Du coup, celui qu’il a signé avec le président Sarkozy devient caduc puisque les deux puissances ne peuvent pas se disputer la protection d’un seul homme. S’il nous fallait une preuve palpable de la distance prise par la France vis-à-vis du pouvoir d’Abidjan depuis l’élection de François Hollande, nous sommes servis. Dans un monde propice au fonctionnement des réseaux, il n’est pas rare de voir un chef d’Etat se laisser parrainer par une puissance. Surtout quand la question de souveraineté est le dernier des soucis du chef d’Etat africain. Alassane Ouattara peut donc aller de branche en branche, à sa guise. Ce n’est certainement pas là que se situe le problème. Ce qui est malsain et pose problème pour un Etat normal c’est la nature des accords qu’il signe au gré de ses humeurs. Alassane Ouattara dit qu’il a été élu par le peuple de Côte d’Ivoire sur la base de la Constitution dont il s’est doté en 2000. Le moins qu’on puisse lui demander est qu’il agisse réellement en représentant du peuple ivoirien. Sa personne devrait s’effacer un peu au profit de l’Institution et du peuple qu’il prétend représenter. Qu’est-ce qui explique que le récent accord de défense qu’il a signé avec Nicolas Sarkozy soit devenu du coup caduc alors qu’on s’attendait à ce que cet accord soit entériné par le parlement ivoirien ? Au nom du principe de la continuité de l’Etat, il ne suffit pas qu’un chef d’Etat s’en aille pour que des accords entre Etats deviennent caducs. Si les accords de défense qu’Alassane Ouattara et Nicolas Sarkozy ont signés l’avaient été dans l’intérêt bien compris des deux peuples, pourquoi la partie ivoirienne s’empresse-t-elle de les rendre obsolètes sans en avoir auparavant discuté avec le nouveau chef d’Etat français ? Les Ivoiriens ont donc des raisons d’être gênés et même inquiets parce que leur chef d’Etat se promène pour signer des accords privés sur leur dos. Comme quoi, l’imposture continue…

Joseph Marat





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !