Violences a l'ouest: Dix fosses communes découvertes à Duékoué. Des soldats des FRCI encore pointés du doigt

La justice ivoirienne ne lâche pas l'affaire, pourrait-on dire. L’histoire des cadavres retrouvés, il y a quelques semaines à Duékoué, refait surface.

Mardi 6 Novembre 2012 - 07:03


Violences a l'ouest: Dix fosses communes découvertes à Duékoué.  Des soldats des FRCI encore pointés du doigt
Le vendredi 2 novembre 2012, Radio France internationale (RFI) a révélé que les magistrats ivoiriens ont entrepris de nouvelles recherches autour du trou où six (6) cadavres avaient été retrouvés le 11 octobre passé dans la capitale de la Région du Guémon, dans l'ouest du pays. Selon des témoignages, ces six corps ne sont pas les seuls.
D’autres pourraient avoir été jetés dans des puits environnants. Il s’agit d’une dizaine de puits, situés à la périphérie de la ville de Duékoué qui ont été découverts. A en croire les premières indices des recherches, menées sous la direction du procureur de la République près le tribunal de Man, et en présence des forces de sécurité ivoiriennes et onusiennes, certaines fosses ont commencé à être vidées. Mais le matériel n’étant pas adapté, les recherches ont été interrompues, le temps pour les autorités judiciaires de se procurer les outils nécessaires à de telles fouilles.
Et d'après la Fédération internationale des droits de l'homme (FIDH), ces hommes auraient été assassinés par des éléments des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), suite à l'attaque du camp de déplacés de Nahibly le 20 juillet 2012. Depuis cette date, plusieurs dizaines de personnes sont portées disparues et les puits autour de la première fosse commune découverte ont été signalés par des témoins. Rappelons que le Caporal Ben et Yaya Doukouré alias ‘’Tout petit’’, deux soldats des FRCI, jusque là introuvables, sont recherchés par la justice ivoirienne pour répondre de ce ‘’charnier’’. Pour l'heure, le site suspect est désormais surveillé par la mission de l’ONU en Côte d’Ivoire, en attendant la fin des fouilles.
 
Korona SEKONGO (stg)
 
Source/ L’Inter.




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !