Viande avariée sur le marché Ivoirien en Provenance du Brésil : Et si la Côte d'Ivoire était devenue le carrefour des produits contrefaits ou avariés?

CIVOX.NET
Jeudi 23 Mars 2017 - 20:37



Ivoiriens, Ivoiriennes, chers consommateurs,

Des informations récurrentes crédibles émanant de la police brésilienne font état du démantèlement d’un vaste réseau d’exportation de viande avariée impropre à la consommation humaine.

A l’issue des enquêtes menées par la police Brésilienne, 21 entrepôts frigorifiques ont été identifiés.
L’enquête a relevé que ce réseau de trafiquants a eu recours à l’utilisation d’acide sorbique, agent décontaminant qui se mélange avec les produits pour réduire la contamination bactérienne. Cet acide masque également les odeurs et autres caractéristiques de viande pourrie en vue de son exportation dans le reste du monde.
La Côte d’Ivoire importe de la viande d’origine brésilienne, même si le taux reste minime sur le volume global de nos importations.
En vue de la protection de la santé des consommateurs contre les effets néfastes de denrée impropre à la consommation, des dispositions sont prises à trois grands niveaux :
D’abord au niveau diplomatique :
La Côte d’Ivoire à l’instar de l’Union Européenne prendra des dispositions pour demander au Brésil de retirer immédiatement tous les établissements impliqués dans la Fraude de la liste des sociétés approuvées pour les exportations.
Par ailleurs, nous maintenons une veille auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale, en charge de la sécurité de la commercialisation des denrées animales, pour nous tenir informés des mesures internationales recommandées relativement à cette situation.
Ensuite au niveau des conditions d’exportations :
Les importations de viande sont désormais soumises à la production d’un certificat de qualité délivré par un organisme international reconnu, avant embarquement de la viande et tiendra lieu de recevabilité du dossier de dédouanement conformément à l’avis aux importateurs relatif aux nouvelles mesures conservatoires pour l’importation de la viande, signé le 22 mars 2017.
Enfin au niveau des actions sur le territoire
Nous tenons à assurer la population des dispositions déjà prises pour leur sécurité. Au nombre des dispositions nous pouvons citer :
· Le contrôle systématique à toutes nos frontières de tous les conteneurs contenant de la viande en provenance du reste du monde ;

· La mise en consigne des conteneurs en provenance du Brésil ;

· L’élargissement de la base d’échantillonnage ;

· Le renforcement des contrôles vétérinaires et phytosanitaires aux postes de frontières ;

· L’inspection systématique de tous les entrepôts sur l’étendue du territoire par les agents de contrôle de mon Ministère en liaison avec ceux du Ministère des Ressources Animales et Halieutiques;

Nous saisissons également cette occasion pour rassurer la population que les mesures conservatoires que nous venons d’énoncer garantiront leur sécurité.

Je vous remercie




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




20 ANS DE MUSIQUE ES FILLES DE SAIOUA