Une véritable calamité: A l’ASCAD Alassane Ouattara a encore menti… La preuve.

Lundi 4 Juin 2012 - 06:30


Une véritable calamité: A l’ASCAD  Alassane Ouattara a encore menti… La preuve.
A la cérémonie de la rentrée solennelle de l’Académie des Sciences et Cultures d’Afrique et de la Diaspora (ASCAD) organisée le lundi 21 mai 2012, Ouattara s’est cru obligé de se présenter au pupitre de cette auguste assemblée pour répondre au message de bienvenue qui lui était adressée par ses hôtes du jour, les académiciens africains et de la diaspora. Là encore, au lieu de dire juste ce qu’il sait, le chef de l’Etat va pondre un mensonge en affirmant que le fondateur de cette structure des sommités du monde noire, le Professeur Harris Memel Foté, cet émérite ethno-sociologue, savant ivoirien de notre époque, venait se confier à lui jusqu’en 2009. Ces propos, loin de convaincre le parterre d’invités présents à cette cérémonie nous interpelle à plus d’un titre d’autant plus qu’ils ont eu l’avantage d’échapper même à la presse présente. Cette dernière bien que présente n’a pu prêter attention pour déceler une fois de plus le mensonge produit par Ouattara. Je m’autorise ici à apporter avec critique la contradiction aux propos de Dramane qui pour ses ouailles, sont l’évangile quotidien que leur chante leur champion. Je ferai cette analyse à deux niveaux, à savoir dans la forme et dans le fond.
Dans la forme, l’individu Ouattara affirme avoir été en contact avec le Professeur Harris Memel Foté jusqu’en 2009. Ouattara étale ici toute sa laideur dans le mensonge, parce que, le savant ivoirien est décédé le dimanche 11 mai 2008. Ouattara peut-il nous dire comment il a pu être en contact avec ‘’la Montagne’’ (terme désignant la sommité Harris Memel) Foté jusqu’en 2009.
Assurément, Dramane a ressuscité d’entre les morts le professeur qui a rejoint la félicité divine, ce dimanche de mai 2008 pour le « tuer » définitivement en 2009. On peut se demander, est-ce Ouattara qui est véritablement menteur ou son service de communication qui ne sait pas trop comment le coacher, tellement notre chef d’Etat dit des mensonges. A la vérité, son service de communication n’a rien à y voir parce que l’individu est un menteur né. On se rappelle ce soir du mardi 18 février 1992, lorsque Ouattara encore premier et dernier Premier Ministre du Président Félix Houphouet Boigny, affirmait devant la presse nationale et internationale avoir vu le Secrétaire Général du Front Populaire Ivoirien (FPI) d’alors, Laurent GBAGBO casser des bus, des véhicules privés et des vitrines au Plateau, le centre des affaires, au cœur d’Abidjan, avec un gourdin pendant la marche historique organisée par ce parti et gazée et réprimée dans le sang par le pouvoir PDCI. I

Il n'y a pas deux semaines, celui ci affirmait sur RFI que l'aide d'urgence concédée par la France après son installation a servi à payer les arriérés de salaire que Gbagbo n'a pas versé. Nous voulons comprendre avec le chef d’Etat qui nous expliquera de quels arriérés est ce qu’il s’agit. Avec le Président Gbagbo, les fonctionnaires ivoiriens sans exception, ont perçu régulièrement leur salaire jusqu’au mois de février. Celui de mars avait été positionné et les ivoiriens s’apprêtaient à passer aux guichets lorsque Ouattara a transporté sa sale guerre à Abidjan en y déversant ces dozos et ces miliciens venus tout droit du Burkina Faso.
Pendant le mois d’avril celui-ci a livré sa guerre aux ivoiriens et a empêché ceux-ci de se faire payer dans leurs banque respective que Ouattara a pris soin de fermer par les soins de la France. D’où vient-il donc que le sieur Dramane parle d’arriérés. Là encore un autre mensonge créé de toutes pièces pour des arriérés de salaires qui n’existent que dans son esprit. Aussi, Ouattara a parlé de ‘’rattrapage ethnique’’ (ressortissant du nord ivoirien) sur France 24 encore vivace dans tous les esprits. Outrée par ce comportement tribal, la presse l'a interpellé. Là encore, ce dernier a affirmé n’avoir jamais tenu de tels propos. Quel ‘’honteux cinéma présidentiel’’ ! Sous nos yeux, pendant sa campagne, Ouattara promettait des milliards à toutes les villes visitées. Aujourd’hui, arrivé au pouvoir par effraction, Ouattara peut-il regarder les ivoiriens pour leur dire où se trouvent ces milliards promis et les cinq universités prévues pour les cinq ans de son ‘’règne’’ dont une chaque année ? La conséquence est que nous devons en ce moment voir déjà deux universités sortir de terre. Mais que rien jusqu’à ce jour et une question nous taraude l’esprit. Ouattara, où sont nos milliards et nos deux universités ? Si les propos de Ouattara dévoilent déjà des mensonges au niveau de la forme ; analysons ceux-ci dans le fond !
Dans le fond, le Professeur Harris Memel Foté que nous connaissons a de toute sa vie vécu dans la sobriété et l’humilité la plus totale. Feu mon père et Feu le Professeur Harris Memel Foté sont de la même classe d'âge des M'Bédié (Une des 7 classes d’âge du système politique de l’adioukrou) et s'étaient lié d'amitié depuis leur initiation à leur majorité. Mon père lui, un militant pdci confirmé qui passait tout son temps à interpeller le Professeur Harris Memel Foté, son ''mal'' (promotionnaire de classe d’âge) de rejoindre Houphouet Boigny pour le développement du lèbùtù (communauté adioukrou ou ensemble des villages adioukrou) même si sa politique ne lui plaisait pas. Et le Professeur Harris de répondre qu'il s'est juré fidélité de parole de ne jamais trahir sa conscience en se compromettant avec le Président Félix Houphouet Boigny. Il ajoutera que jamais, il n'ira se prosterner devant un humain pour demander ce qui revient de droit au peuple et qui doit lui être donné sans contre partie; et que seul Dieu lui sera témoin dans ses actes. Avait-il bien fait? Je ne peux le juger puisque moi-même humain; car seul Dieu est le juge suprême.

Lui, Foté la ‘’Montagne’’ du lèbùtù qui a osé s'opposer au vénéré baobab Houphouet, a subitement oublié au soir de sa vie le vœu pieux de sa non compromission fait devant ses parents de Bobor et Dibr'm lok (les 2 fédérations de Bouboury (Bobor) et Débremou (Dibr’m) formant le peuple Adioukrou) pour d'indécents apartés avec Ouattara! Ce monsieur est vraiment un fieffé menteur!
QUOI!!! Foté Memel Harris venir se confier à toi, pour te dire quoi au point que toi, Ouattara la solution à tous les maux du monde le ressuscite d'entre les morts à partir de la date fatidique du 11 mai 2008 où Dieu venait de l'appeler auprès de lui, pour le tuer à nouveau un an plus tard c'est à dire en 2009, nouvelle date d'invention (?) du décès de notre ''léwi''(Grand homme, Le Maitre, Vénéré personnage, Haute et distinguée personnalité). Ouattara peut-il parler ainsi de l'homme qui a sacrifié toute sa vie d'intellectuel à vivre humblement au milieu des siens, au lieu de s'humilier aux pieds du tout puissant Houphouet pour une vie aisée comme cela a été le cas pour biens de personnalités dans ce pays.

Le Professeur Harris Memel Foté est l'homme qui n'a pas attendu que Gbagbo aille vers lui pour le recruter comme militant du FPI et qui en voyant les idées constructives et progressistes de ce parti a pris sur lui, le courage de s'aligner comme n'importe qui pour prendre sa carte de militant et non aller se confier à Gbagbo pour lui dire son affection et son admiration. Rien qu’en prenant aligné dans un rang, comme tout le monde, sa carte de militant du Front Populaire Ivoirien, le Professeur Harris marquait d’un signe son adhésion à ce parti et n’avait donc pas besoin de se confier au premier responsable de cette formation politique, Laurent Gbagbo. Même, pendant que le Président Gbagbo était aux affaires, le Professeur Harris n’est jamais allé se confier à ce dernier, pas parce qu’il ne pouvait pas ou qu’il ne voulait pas le faire tout simplement, mais cela faisait parti de sa philosophie, de sa vison des choses et selon nous qui l’avions connu, parce qu’il pouvait peut-être s’estimer ennuyant, vu ces propos prononcés sur ces sujets. Pour information, pendant la 9 ème législature où le Président Gbagbo était locataire du palais du Plateau, le Professeur Harris louait des véhicules pour ses déplacements ; ce qui paraissait insolite d’autant plus qu’informé, le Président Gbagbo lui a fait venir une rutilante qu’il a catégoriquement refusé et des témoins sont encore là, bien vivants pour en attester. C'est donc ce personnage hors pair qui ira se prosterner devant Ado, et pour lui demander quoi?
Aujourd’hui plus que jamais, Ouattara vient de nous convaincre de sa méconnaissance des sommités de cette nation et il a vraiment besoin de s'informer sur la vie de cet illustre ‘’human being’’ Harris Memel Foté, savant incontesté, ex-membre enseignant du ‘’Collège de France’’.
Sacré Ouattara! Tu ne cesseras de nous surprendre car nous savons que depuis ta naissance, tout ce qui te concerne n'est que surprise et rien ne nous étonne!


Emliss Siffine
 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !