Un militant du PDCI-France salue la visite de l’ex-premier ministre, Charles Konan Banny au président Henri Konan Bédié: Et si l’esprit d’Houphouet s’était enfin manifesté en eux? Par Joel Ettien

CIVOX.NET
Mardi 23 Août 2016 - 20:46


Nous nous sommes réveillés le lundi 22 Août avec de bonnes nouvelles sur le PDCI RDA avec à la une de tous les journaux, des photos, unissant le grand frère et son petit frère, (Henri konan Bédié et Charles Konan Banny) deux grands symboles du parti, autrefois, incompris, aujourd'hui unis.
 

Qui l'eût cru que ces deux montagnes de la vie du parti allaient un seul jour s'asseoir à la même table pour se parler? C'est chose faite et nous crions tous, alléluia. Pour ce que nous retenons de cet acte historique, c'est l'esprit du président Félix Houphouet Boigny, qui se manifeste enfin, en ses enfants. Qui peut être du PDCI RDA et ne pas prôner le dialogue, considéré comme étant l'âme des forts, la paix, qui était notre religion, l'amour du prochain? Tous les Ivoiriens, quelle que soit leur appartenance ethnique, religieuse ou partisane aspirent à une Côte d'Ivoire unie, réconciliée, où règne la paix, la tolérance et la cohésion nationale? Car un pays  qui perd ses propres valeurs est un pays qui est appelé à disparaître .
 

En effet, depuis, la signature de cette fameuse plateforme dénommée “RHDP”, la rage et la haine continuent de diviser la  maison Côte d’Ivoire.  Jadis havre de paix, notre pays est devenu subitement havre de guerre,  d'incompréhension où seuls la médiocrité et le rattrapage ethnique se sont substitués aux compétences. C’est pourquoi  l'acte que vient de poser ces deux sommités de notre parti augure d'un horizon meilleur et rassurant.
 

Nous saluons cette rencontre que nous plaçons sous le signe de l'histoire et la sagesse. Peu importe, ce qu'ils se sont dit, mais le seul fait de se rencontrer, démontre enfin la maturité et le courage des deux hommes.  Que, nos écrits qui ont heurté des sensibilités, retrouvent, l'ouverture d'un gros espoir, d'un soulagement. Nous sommes une grande famille, dont certains venus de nulle part, ont cru assujettir pour en faire leur cheval.
 

Si Charles Konan Banny s’est retiré à 48 heures  de l élections présidentielle de 2015, c’est parce que les conditions de transparence n’étaient pas réunies pour aller à une compétition apaisée et équitable. Pour lui , le PDCI devrait avoir son candidat et le RDR le sien. Peut-on dire de Banny Charles, un visionnaire ou un averti? Les lueurs d'espoir se profilent et depuis Paris, nous appuyons de telles initiatives qui rassurent et donnent vie aux ivoiriens. N'a-t-on pas coutume de dire, que quand le PDCI RDA va mal, le pays tout entier en subi les graves conséquences? Notre PDCI RDA renaît, se relève doucement, et va prendre fait et cause pour le redressement de nos droits, de la justice, du respect, de l'amour, de la considération humaine, la mise en place des vraies valeurs de paix, de réconciliation et mettre enfin, un terme à ces désordres qui enlèvent tout de notre dignité et de notre honneur.
 

Nous demandons, à ce couple, Banny et Bédié, le socle qui va cimenter, le retour de notre pays sur les fontes de toutes ces déchirures sociales, de ne reculer devant rien, car nous sommes là et nous serons là, pour les appuyer. Nous leur exigeons de prendre leurs responsabilités en main, parce que nous en avons assez, d'organiser d'autres rencontres au sommet et d'initier, des commissions pour aller partout sur  l'étendue du territoire national, pour tranquilliser, les militants de base. L'heure de l'union a sonné à l'approche de certaines décisions prises par le pouvoir de remplacer, notre constitution, l'ADN de notre pays. Notre pays depuis longtemps a opté pour un régime présidentiel, nos institutions, n'ont aucun problème, ce sont les Hommes capables qui sont au PDCI RDA, mis à l'écart dans toutes les grandes décisions, qui manquent pour que notre pays retrouve le chemin de l'union.
 

Merci au président Bédié pour l’accueil que vous avez réservé à votre jeune frère Charles Banny, la vie du parti en dépendait. Si nous aimons la Côte d'Ivoire que le président Houphouet-Boigny, nous a léguée, alors soutenons de telles initiatives louables. Débarrassez-vous de toutes peurs et craintes, car si vous posez des actes qu'il faut, le pays tout entier sera avec vous. Le pays manque de leader et votre rencontre nous ouvre les portes  de l'espoir.

Dieu soit loué et les militants attendent la suite de cette conciliabule.

                                                                                                   Joël ETTIEN

                                                            Président du Renouveau du PDCI RDA France

                                                           Membre du comité de crise du PDCI RDA Toujours  

 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !