Un camp du Front populaire ivoirien (FPI) conduit par Aboudrahamane Sangaré a maintenu samedi une manifestation dans la ville de Divo (centre-ouest de la Côte d’Ivoire), en dépit de l’intervention de la police pour la disperser, a-t-on appris auprès

CIVOX.NET
Dimanche 15 Mai 2016 - 14:09


Abdouramane Sangaré
Abdouramane Sangaré

Dispersée par une dizaine d'éléments de la police à coups de gaz lacrymogène aux environs de 11h30 Gmt, le meeting prévu à la "Place Eldorado" s'est "de 14h jusqu’à 15h30", a indiqué Abraham Diéti, responsable de la jeunesse du FPI version Sangaré.

Les "cinq blessés" enregistrés après l'intervention de la police ont été "transportés à l’hôpital", a signifié M. Diéti qui dit n'avoir "pas compris l'attitude des uns et des autres". 

Il a expliqué qu’un mandataire "désigné" par Pascal Affi N’Guessan, le président du FPI, "a déposé un courrier auprès du préfet" de Daloa (191 Km au Nord-ouest d’Abidjan), stipulant que son camp (auquel est opposé celui de Sangaré) "était le seul" reconnu.

Depuis plus d’un an deux camps du Fpi se disputent le contrôle du parti. Accusé par ses opposants internes d’avoir des "accointances" avec le pouvoir, Affi N'Guessan est officiellement le "seul interlocuteur" du gouvernement au sein du parti de l’ex-président Laurent Gbagbo.


MYA




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !