Trump ou Clinton? Le Visage du “ Diable” Enfin Révélé

Mercredi 9 Novembre 2016 - 23:33


Donald TRUMP
Donald TRUMP

L’Amérique construite sur des ‘fondements Chrétiens’ a peut-être laissé Dieu sortir par la fenêtre. La nature ayant horreur du vide, Satan s’y est installé. Les Chrétiens Conservateurs ont souvent pensé ainsi. Le choix à faire entre les candidats à la présidentielle 2016 leur a donné raison. tard dans la nuit, comme plutôt à quelles heures du “Grand Choix, l’Amérique, cette grande Nation était toujours perplexe.

 

L’Autre Face des Elections

 

Mais avant ce jour l’Amérique est restée tétaniser par ses enfants. Trump et Clinton. Individualités, institutions ou organisations Religieuses ou laïques, se perdaient dans la vision et la mission de ces candidats peu ordinaires. Les Magazines Chrétiens comme Christianity Today ou World Magazine, ont aussi plongé dans des analyses pessimistes. Emportés par le tourbillon du moment. Et c’est Trump qui a encore pris les coups. Méprisé et voué aux gémonies.

Dans cette Amérique à la croisée des chemins, ils ont un dernier recours. La prière. La recherche de la face de Dieu pour gérer cette présidentielle-catastrophe est multiforme. Les séances de petits groupes de prière du matin ou du dans des domiciles privés avant ou après le boulot, garnies de friandises, fruits…et arrosées de boissons chaudes ou froides, sont presque des débats politiques à la lumière de la Bible. Et les élections confiées à Dieu.

Sur une plus grande dimension, rien n’est négligé. Retraite, conférence, culte, sont convoqués. A la fin du mois de Septembre, lors d’un “Men Retreat” organisé par le médecin dentiste Duke Heller—inventeur de l’implant dentaire—au Seneca Lake dans l’Etat de Ohio, Pasteur Dr. Jim Custer, s’appuyant sur des versets bibliques, et faisant un lien entre Politique-Christianisme-Fin des temps, aborde cette question électorale. Les narines des participants chatouillées par l’air frais remontant du lac et l’arôme du café sortant des tasses à leur appréciation, sont secouées par un autre parfum. La vérité de Custer. Ni Trump, ni Clinton, ne pourront changer la sentence de Dieu pour l’Amérique.

Une douche froide cependant attendue. Mais surtout une question qui accompagne chaque participant reprenant son véhicule pour ravaler en sens inverse le chemin le ramenant à la maison. Clinton, on sait qui elle est. Trump? Non. Seuls les Chrétiens conservateurs qui ont ‘juré’ de ne jamais accorder leur vote aux Démocrates savent où iront leurs bulletins.

Le 6 Octobre, le RELA, organise sa “27e Annual Leadership Prayer Breakfast” réunissant des hommes d’affaires Chrétiens et des opportunistes en quête d’une ouverture d’affaires, au Convention Center de Columbus. L’un des plus grand centre de conférence de la ville. L’orateur principal Dr. John M Perkins, conférencier, leader des droits civiques, prisonnier pendant la période ségrégationniste, et écrivain Noir-Américaindont il faudrait lire au moins une de ses œuvres, fait un show historico-éducatif. Debout sur ses 80 ans, il tient la salle en haleine avec la question des Noirs assassinés par la police. Il accuse le système. Puis fait un léger crochet sans réelle importance sur les élections. Rich Nathan, Senior Pastor de Vineyard Church, clôture par une prière dans le sens devenu classique. Seigneur nous te confions notre pays dans cette période difficile.
 

Dimanche de Toutes les Prières

 

Dimanche 6 avant-veille de la présidentielle, la question électorale ouverte ou ferme les sermons dans presque toutes les Eglises. Une question de foi posée. Le Chrétien est amène à s’interroger s’il repose sa confiance en l’homme ou sur la souveraineté de Christ. Une subtilité spirituelle qui invite ces derniers à accepter le ‘démon’ qui sortira des urnes. Puisque toute autorité vient de Dieu.

Dr. Mike Yoder, PHd en intercultural studies, Pasteur Principal de Grace Polaris Church, Westerville, Eglise Evangélique vieille d’un peu plus de 50 ans ouvre son sermon avec la problématique électorale introduite à travers une série de 5 questions. Avant ça un Southern Gospel titré “On the Banks of the Promised Land (Sur les berges de la terre promiselien vidéo https://youtu.be/cm-ZSHoIe7c est chanté par la chorale comme pour dire à Dieu que l’Amérique est dans la tourmente. Mais elle compte sur Sa puissance. Puis clôture son sermon par un vieux hymne: “On Christ The Solid Rock I Stand!/My Hope Is Built On Nothing Less (Sur Christ, Le rocher solide je me tiens!Lien vidéo https://youtu.be/V1LtGQLZ87c), qui abandonne l’Amérique dans les bras de Dieu.


Dénouement Tardif
 

Mardi 8. La première surprise c’est que les bureaux de vote installés pour la plupart dans des églises ont le parking plein. Mais les votants ne traînent pas. Café et pâtisserie sont servis. Apres ces heures, chacun vaque à ses occupations. Rien ne donne l’impression que quelque chose se passe aux Etats Unis par rapport à l’Europe qui a fait des élections Américaines leur propriété privée.

24h07. 244 votes pour Trump et 209 pour Clinton. Le visage du ‘diable’ tant craint n’est pas toujours révélé. Et la question demeure. Trump ou Clinton? L’un ou l’autre? Peu importe. L’Amérique sait gérer ses contradictions internes. Ils sont presque tous au lit. Normal ils doivent travailler le lendemain pour payer leurs factures.

Encore quelques heures, vers 1h53 le dénouement. L’Amérique profonde découvre les résultats le lendemain. Les urnes ont tranché. C’est TRUMP…. Ils ont voulu désenvouté ce pays du malheur Trump. Le grossier. Le vulgaire. Le spécialiste des attouchements. “La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle” (Psaume 118:22).
 

Leçon Américaine aux Africains
 

Le débat est clos. Plus d’ergotage. Les Américains sont pratiques. Ils vont désormais suivre TRUMP leur nouveau MAO. C’est ça le réalisme Américain. La Nation d’abord. Une leçon à l’Afrique.

Feumba Samen

 





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !