Tourisme Béninois: redécouvrons les sites incontournables

Dimanche 8 Mai 2016 - 22:00


Route des esclaves
Route des esclaves
Situé en Afrique de l’ouest, le Bénin attire un nombre important de touristes européens et africains grâce à ses acquis touristiques variés. Avec une capitale attrayante et une population chaleureuse et accueillante, le tourisme béninois s’est bonifié au fil des années. Riche de son immense patrimoine culturel et religieux, une tradition variée, des plages bordées de cocotiers, le pays présente un paysage rassurant qui impose  parfois une envie de retour aux sources et de pèlerinage aux voyageurs. Jovago, acteur du tourisme africain vous invite à redécouvrir quelques sites touristiques importants du pays du vaudou.


Ganvie, la Venise de l’Afrique


C’est certainement l’une des plus grandes richesses touristiques que possède le Bénin.  Aussi nommée la cité lacustre d’Afrique, le beau et attrayant village de Ganvié, situé su le lac Nokoué et comptant 30 000 habitants, est l’un des sites touristiques béninois les plus visités. «  Mi Ganbi  » ou Ganvié, cette île est un véritable symbole de la culture béninoise et sembles être en parfaite symbiose avec dame nature. Selon l’histoire, cette île serait née suite à une fuite du peuple Aïzo, qui s’y est installé depuis 1717, et aidé à la traversée par des crocodiles - d’où le caractère sacré de cet animal dans la tradition de ce peuple. Ganvié, c’est aussi des chefs-d’œuvre architecturaux qui allient modernité et tradition.    


L’Abomey, entre mythe et royauté


Situé à une centaine de kilomètres de Cotonou, l’Abomey doit sa renommée aux grandes dynasties et grands rois qui ont fait son histoire. Entre mythe et royauté, la renommée intemporelle de l’Abomey traverse frontières et générations. Capitale historique du Bénin, l’Abomey fait l’objet de curiosités avec ses sites tels que les abris souterrains d’Agongouito-Zoungoudo, un ensemble de labyrinthes situé à 10 mètres sous terre qui constituaient autrefois le refuge des guerriers du roi Agadja, le Musée d’histoire, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et biens d’autres sites touristiques dont regorge la ville. A Abomey, vous découvrirez également la fantastique histoire des amazones du Bénin.


Ouidah: la ville-musée aux mille vaudous


Le tourisme religieux béninois doit principalement sa popularité aux cultes vaudou. Ouidah est la ville la plus importante de la religion vaudou, abritant la majorité de ses cultes, et est par ailleurs la plus pauvre du pays. Plusieurs sites sont à visiter dans cette ville, notamment le premier musée d’art contemporain africain, la forêt sacré de Kpassê, panthéon des divinités vaudou, le temple des pythons et la basilique de Ouidah, la plus grande du pays.  Malgré son lourd passé esclavagiste, Ouidah garde une atmosphère calme, un environnement verdoyant et propice à la réflexion d’où le sentiment de recueillement que la ville offre aux milliers de touristes qui s’y rendent. Faites y un tour et vous comprendrez la célébrité de cette ville aux nombreux vestiges relatifs à la traite négrière dont elle a été le nid.


Le parc du W ou l’offre de la nature sauvage


Couvrant une superficie d’un million d’hectares, réparti entre plusieurs pays dont le Burkina et le Niger, ce parc est le plus grand de l’Afrique de l’ouest avec plus de 500 espèces animales vivants dans un écosystème magnifique et riche. Pour la petite histoire, le nom W provient de la forme serpentée, tortueuse du Fleuve Niger qui le traverse. Ce lieu de communion parfaite avec la nature sauvage est propice à l’écotourisme idéal.



Dominique Eliane Yao
PR Jovago / Côte d'Ivoire





Dans la même rubrique :
< >

Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !