Top 4 des animaux mythiques en Afrique

Vendredi 16 Septembre 2016 - 22:41


Les perroquets gris du Gabon, l’intelligence étonnante
Les perroquets gris du Gabon, l’intelligence étonnante

L’Afrique est certainement le continent qui renferme le plus d’histoires, de faits et d’objets mythiques et anciens dans le monde. Cela peut se justifier, d’autant plus que le continent est le berceau de l’humanité. Des objets d’arts naturels aux adorations et croyances en passant par les êtres vivants tels que les animaux qui retiennent particulièrement l’attention, on peut dire sans se tromper que l’Afrique est le continent des mythes et insolites. À l’instar de certains pays d’Asie, les forêts et savanes regorgent de créatures extraordinaires et légendaires.

Avec plus de 20.000 espèces d’animaux et de plantes, l’Afrique est considérée comme le deuxième continent en matière de biodiversité. Ce qui favorise énormément le secteur touristique. Le lion, la girafe, le guépard, l’hyène, l’hippopotame et bien d’autres ne sont certainement qu’une infime partie des animaux particuliers dont regorge l’Afrique. Jumia travel , en charge de la promotion du tourisme en Afrique, nous en fait découvrir d’autres.
 

La licorne Africaine
 

Mythe ou réalité ? Nul ne saurait l’affirmer. L’on sait tout de même que c’est un animal à l’apparence de zèbre. Il aurait été découvert par des explorateurs du 19è siècle au Congo. Selon d’autres découvertes, il se rapprocherait plus de la girafe que du zèbre. Peu importe à quoi il ressemble, nombreux sont les chercheurs et explorateurs qui en affirment l’existence. Cet animal qui défraie la chronique reste une légende des forêts africaines.
 

Le Hibou, l’espèce ensorcelée
 

Depuis des milliers d’années, les mythes et croyances sur les hiboux sont multiples en Afrique. Qui dit hibou ou chouette dira surement sorcellerie. Le hibou est alors considéré comme l’animal de malheur le plus indésirable. On attribue à cet animal un mysticisme inexpliqué. Pour certains, le hibou est l’incarnation animale du mensonge, du malheur et de la sorcellerie, si bien que les rencontres de cet animal avec les hommes font toujours l’objet de superstition. De plus, la face de l’animal en question fait peur, raison de plus pour les africains de nourrir ce genre de mythe.
 

La chauve-souris, le mal aimé
 

Ni animal, ni oiseau, la chauve-souris fait toujours l’objet de nombreuses polémiques. Elle n’a pas très bonne presse auprès de plusieurs peuples africains. Pour certains, elle est annonciateur de mauvaises nouvelles et transporte les plus grandes maladies. Elle serait donc de mauvais augure.

Pourtant, les chauves-souris ont pourtant élu domicile dans certaines grandes villes d’Afrique telle qu’Abidjan. Il en est de même dans plusieurs villages de l’intérieur de la Côte d’Ivoire, où elles vivent dans presque tous les arbres à palabre. Cela signifie alors que ce qui est considéré comme mythe chez certains peuples n’en n’est pas un chez d’autres.
 

Les perroquets gris du Gabon, l’intelligence étonnante
 

Avec une espérance de vie de 50 ans en moyenne, les perroquets du Gabon représentent les espèces de perroquets gris les plus populaires, les plus célèbres en Afrique et dans le monde à cause de leur intelligence extrême. Ils ne sont pas seulement capables de maîtriser un vocabulaire de plus de 200 mots. Ils imitent aussi parfaitement et retiennent extraordinairement les langues parlées par les hommes autour d’eux.

Le plus prisé reste celui surnommé Alex qui comprenait plus de 1000 mots et surtout maîtrisait un vocabulaire de plus de 100 mots en Anglais qu’il comprenait. Ce qui démontre davantage l’intelligence et qui fait la particularité de ces oiseaux est également leur capacité d’émettre les sons et placer les mots dans les contextes.

 

Une contribution de Dominique Yao





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !