Soro et son destin

Lundi 2 Juillet 2012 - 04:00


Soro et son destin
Ah le jeune Soro ! L’immense politologue, l’heureux chef de guerre, le parrain des graves crimes commis par les ex rebelles depuis Septembre 2002. Est-ce ce Soro qui quitte précipitamment Paris pour Singapour ? Le Roi est vraiment tombé. Le « petit gros » a maille à partir avec ceux qui l’ont fait roi. Il voit un peu partout le mouton noir et il courre. Mais courre-t-il plus vite que son destin ? Absolument non, son destin se saisira de lui comme un chat se saisit d’une pauvre souris. Déjà ses soutiens de l’oncle Sam le lâchent. Qui l’aurait cru ! Les américains font une pression inimaginable sur les tenants du pouvoir afin que Soro, leur Soro, leur guerrier soit transféré à la Cpi. Mais pour qui se croyait-il, un intouchable ? Non Kigbafori, ton immunité parlementaire ne vaut que dans ton petit carré, à la Cpi, il n’y a pas d’immunité parlementaire. Sais tu au moins qu’Omar El Béchir est un Président en exercice, cependant, la Cpi veut mettre le grappin sur lui. Alors si un Président en plein exercice est menacé, ce n’est pas un Président de parlement d’ailleurs illégitime qui sera épargné. L’affaire est plus que sérieuse car lors de sa visite en Côte d’Ivoire, en Mai dernier, Susana Rice avait soigneusement évité le chef de guerre Soro, il en a été de même pour Hilary Clinton qui a évité que Soro soit dans son périmètre lors de la visite de celui-ci aux USA. Ils savent tous que des ivoiriens ont été enfermés dans des conteneurs au nord par les hommes de Soro, ils savent que des civils et des gendarmes ont été tués, égorgés par les hommes de Soro. Ils savent aussi que l’Ouest est dépeuplé parce que les hommes de Soro y ont appliqué leur politique de « désinfection ». Soro ne peut donc pas échapper à son destin. Ah brave Soro ! Le jour de ton jour n’est pas loin.
Pendant que les américains font la pression sur le pouvoir, le pouvoir aussi regarde du coin de l’œil Soro. Il le voit en effet comme un déstabilisateur attendant au rebond pour sauter sur la première occasion. On se souvient que le 14 Mai 2012, le quotidien « le nouveau réveil » avait annoncé que des hommes de Soro avaient l’intention de déstabiliser le chef de l’exécutif. Le malaise est donc profond dans leur alliance civilo-militaire au pouvoir. Depuis, le courageux, le valeureux soldat, l’homme du « Gbagbo is finish »Soro Kigbafori est ostracisé, surveillé de près comme l’huile sur le feu. C’est la loi de la jungle, une sorte de sélection naturelle. Mais là ne finissent pas ses déboires !
Me Habiba Touré, l’avocate de Michel Gbagbo vient de saisir la justice française, et toujours dans le viseur, le même Soro, le chef des ex rebelles, le chef de Morou, Zacharia, Vétcho, Wattao et consors. L’avocate à cette fois ci décidé de porter plainte avec constitution de partie civile contre Soro et dix commandants de zone. L’immense politologue Soro a cru bon s’octroyer un Deug I en droit. Il a tenté de pervertir le code de la nationalité en essayant, par des galipettes, de démontrer que le jeune Michel Gbagbo, séquestré par ses hommes, n’a pas la nationalité française. Visiblement apeuré, il a dû se mélanger les pédales dans ses démonstrations sur son blog. Mais cela ne change rien, Soro est dans les mailles. Il ne pourra pas fuir son destin car triplement il est assaillit : l’oncle Sam à ses trousses, son parrain d’hier est méfiant, la justice française s’apprête à étudier son cas. Tous ces éléments mis ensemble ne peuvent que jeter le grand stratège Soro au fond d’une cellule et cela ne saurait tarder. Sacré Soro !


Alain Bouikalo
bouikhalaud10@gmail.com
 
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !