Sommet des BRICS: L’engagement du respect de la souveraineté et de la dignité africaine

Vendredi 29 Mars 2013 - 07:30


Sommet des BRICS: L’engagement du respect de la souveraineté et de la dignité africaine
Le Mercredi 27 Mars 2013, s’est ouvert le sommet des BRICS (Brésil, Russie, Chine, Afrique du Sud) avec pour thème : « Brics et Afrique - Partenariat pour le développement, l'intégration et l'industrialisation ». Avant ce sommet, l’occident ne sait point gêné pour activer un vaste réseau de dénigrement pour stigmatiser la Chine comme nouveau exploiteur du continent africain pratiquant des échanges jugés inégalitaires et n’apportant aucune plus- value comme pour dire aux africains : « votre nouveau partenaire fait pire que moi». De mon point de vue, jamais la Chine n’a levé une armée contre un gouvernement Africain parce qu’un pays Africain lui a refusé un puits de pétrole ou un gros marché. Jamais la Chine n’a attaqué un pays Africain parce que le Président de ce pays ne fait pas sa volonté. Jamais la Chine n’a installé une base militaire pour surveiller des Chefs d’Etats Africains et armer des rebelles pour balayer ou assassiner un Chef d’Etat Africain parce qu’il ne fait pas sa volonté. A l’inverse, c’est par des humiliations, massacres et pillages que l’occident s’est imposée à l’Afrique depuis le XVIe siècle et bien avant. C’est par des coups d’Etat et des rébellions armées que l’occident s’impose jusqu’au - jourd’hui aux plus faibles et leur nie le droit à l’autodétermination: Afghanistan, Irak, Libye, Côte d’Ivoire, Centrafrique et la liste continuera. Les contrats actuels passés entre Africains et Chinois sont libres de toute hypocrisie et de toute menace. Si ces contrats sont déséquilibrés, les gouver - nants ne sont point obligés de les accepter. Ils sont libres de les accepter ou de les refuser sans qu’une rébellion soutenue par la Chine ne vienne troubler leur quié - tude. Mais, lorsqu’ils sont acceptés, vous risquez une rébellion ou un coup d’Etat de l’occident si vous aviez eu le malheur d’accepter ou d’avoir dans votre voisinage une base militaire ou une force internationale sous leur contrôle. Il revient donc aux gouvernants Africains de savoir ce qu’ils veulent pour tirer un meilleur profit d’un partenaire respectueux de leur souveraineté et de leur dignité. Malheureusement avant la Chine était l’occident qui a pris soin, à chaque instant de balayer les régimes soucieux de l’avenir de leur peuple et installer des marionnettes qui n’ont pour seul projet de société que leur bien-être personnel, celui de leurs proches parents ou partisans même s’il faut brader toute la richesse du pays. Le jour où l’occident, faisant son autocritique, se débarrassera de « sa mission civil - isatrice » nourrie d’arrogance, et que les dignes fils d’Afrique accèderont partout au pouvoir, ils sauront tirer meilleur profit de partenaires respectueux de leur dignité et de leur souveraineté. Les Chefs d’Etats dignes d’Afrique, savent déjà faire un meilleur usage des parte - nariats respectueux de leur dignité et de leur souveraineté.

Dr Cheick DIABATE, Chercheur, Université de Colorado-USA

Source: Notre Voie N°4379 du jeudi 29 mars 201 3





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !