Situation socio-politique en Côte d'Ivoire: Blaise pascal Logbo, Président du NPR: "La gouvernance sous le Président Alassane Ouattara est dramatique"

Jeudi 18 Avril 2013 - 08:16


A gauche, Blaise Pascal LOGBO, Président NPR (Nouveau Parti pour le Rassemblement)
A gauche, Blaise Pascal LOGBO, Président NPR (Nouveau Parti pour le Rassemblement)
Aujourd’hui, quasiment à mi-chemin d’un mandat dont il a hérité par la force des armes ainsi que la  bénédiction de la Communauté internationale, Alassane Dramane Ouattara n’arrive pas à honorer les promesses faites aux ivoiriens lors des élections présidentielles : Il est toujours dangereux pour un parti politique de faire des promesses irréalistes. Une maison  pour tous les ivoiriens, résoudre  la question du chômage qui gagne chaque jour davantage toutes les couches de la société, garantir à tous les ivoiriens au-delà de leur appartenance politique un minimum vital, donner à l’école toutes ses lettres de noblesse, faire face à la paupérisation galopante… tels étaient les défis à relever pour celui qui est, au-delà des discours,  devenu le fossoyeur du « vivre ensemble ». La violence avec laquelle les institutions de la République ont été renversées, véritable coup de massue reçu  le 11 avril 2011, continue de marquer durablement le peuple de Côte d’ivoire, aujourd’hui fragilisé par les appétits de grandeur de cet homme. Dans une société démocratique, le bien-être de chaque groupe et de chaque individu devrait trouver une meilleure expression dans une concurrence saine des programmes politiques. En lieu et place de toutes ces promesses aujourd’hui devenues des vues de l’esprit, c’est le recul dans les tréfonds d’une  dictature,  sorte de parti unique cautionnée par le PDCI-RDA, à laquelle nous avons droit. Animé par un sentiment personnel de vengeance, c’est un Président éloigné des réalités des masses, qui lutte pour sa gloire personnelle en suivant avec dextérité  toutes les injonctions de ses mafieux parrains de l’invisible et irascible « Communauté internationale ». Avec le recul de la démocratie, la Côte d’ivoire a aujourd’hui droit à des arrestations extra-judiciaires, des violations des libertés fondamentales. Nonobstant le slogan « vivre ensemble » qui devait porter le projet sociétal de son parti le RDR, il continue de diviser les masses, par le fameux « rattrapage ethnique ». Les méthodes tortueuses du Gouvernement Ouattara sont devenues aujourd’hui légion. Les conflits d’intérêts, les pratiques  d’un autre âge, l’empêchent d’être impartial dans  ses prises de position : les FRCI, cette milice  adoubée par son régime, une opposition pourchassée et arbitrairement détenue dans les goulags du Nord, des honnêtes citoyens, privés de leur liberté d’expression sont envoyés à la potence dans toutes les prisons du pays. Méconnaissant l’un des principes démocratiques qui veut qu’un accord soit appliqué  lorsqu’il est librement consenti au risque de fragiliser les acquis et les résultats, cette pseudo-réconciliation aux forceps  rencontre aujourd’hui très peu d’échos au sein des couches sociales traumatisées et de toute la classe politique ivoirienne . Ce régime minoritaire qui s’évertue à aller contre la volonté du peuple et qui musèle la presse d’opposition, ne fait qu’accroitre la paupérisation de la société.  Après le faible taux de participation des élections législatives, signe que ce régime vogue dans une dictature de parti unique, c’est la dégradation du tissu social, la fermeture de l’Université, le mauvais état des services publics,  signes palpables d’une Côte d’ivoire aujourd’hui en lambeaux. Devant ces faits, qui ne peuvent être masqués par des élections présumées générales entre « alliés » d’hier, le NPR exige que les conditions d’une véritable compétition démocratique  soient rétablies en Côte d’ivoire, afin de faire face, aux nombreux défis  qui attendent notre pays.

PARIS LE 16 AVRIL 2013

BLAISE PASCAL LOGBO PRESIDENT DU NPR (Nouveau Parti pour le Rassemblement)




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !