Saar Bohé Marius (député de Guiglo) : « Nous ne sommes plus maîtres de nos terres »

Jeudi 7 Mars 2013 - 09:31


Saar Bohé Marius (député de Guiglo) : « Nous ne sommes plus maîtres de nos terres »
L’expropriation des autochtones wê de leurs forêts était au nombre des sujets évoquées, samedi dernier, à Yopougon par l’honorable Sarr Bohé Marius à l’occasion de la réception organisée en son honneur par ses parents. «Aujourd’hui, nous ne sommes plus maîtres de nos terres. Il nous revient même que, dans certaines parties de notre région, ceux que nos parents ont accueillis sont devenus leurs tuteurs.Ce sont des problèmes sérieux auxquels nous devons faire face dans la solidarité et la concertation» , a indiqué le député de Guiglo sous-pré - fecture, entouré, pour la circonstance, de plusieurs cadres de la région du Cavally, dont le ministre Dagobert Banzio. Outre la question de l’occupation des forêts, le parlementaire s’est longuement penché sur la paix et la réconciliation qui, selon lui, sont indispensables pour la reconstruction de la région. Aussi a-t-il invité ses sœurs et frères à dépasser leurs différences politiques pour unir leurs forces. « Notre région a beaucoup souffert de la guerre. Œuvrons ensemble à la paix, au retour de nos frères exilés et à la reconstruction de la région », plaidera-t-il. Dans la foulée de cet appel à la solidarité et à la fraternité, l’élu de Guiglo sous préfecture a rendu hommage au ministre Hubert Oulaye, cadre du Fpi en exil, qu’il a présenté comme « un homme de valeur ». Emboîtant le pas au député, le ministre Banzio, par ailleurs député de Bloléquin, et plusieurs autres intervenants ont également appelé à l’union et à la solidarité dans le Cavally. La cérémonie a pris fin par un bal populaire animé par des artistes chanteurs wê.

Jean Khalil Sella

Notre voie N°4359 du mardi 5 mars 201 3




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !