Résistance patriotique à Paris: Les patriotes ivoiriens s’invitent au parlement français pour manifester leur indignation.

Samedi 14 Juillet 2012 - 06:57


Les manifestants devant le palais Bourbon
Les manifestants devant le palais Bourbon
Le 2 juillet dernier, le premier locataire du palais Bourbon avait reçu son homologue ivoirien Guillaume Soro. Cette réception, jugée incongrue par les patriotes ivoiriens, avait suscité une manifestation publique de leur indignation ce même jour. Mais ils ne comptaient pas en rester là. Ils ont tenu à l’exprimer à nouveau, de façon officielle, au président du Parlement français, M. Claude Bartolone. C’était dans l’après-midi du vendredi 13 juillet 2012. Ils ont manifesté devant le palais Bourbon (Assemblée nationale française). Pour dire non à une connivence des nouvelles autorités françaises avec celui qu’ils ont qualifié de «génocidaire» du peuple ivoirien, notamment Guillaume Soro. En marge de leur manifestation, une motion adressée au « très cher honorable de l’Assemblée nationale française » lui a été remise. Une motion cosignée par le CODESCI de Christine Zékou, l’initiatrice de la manifestation, le Cri panafricain, actuellement dirigée par Anicette Mepi, le CFIACI (Collectif des français d’origine ivoirienne) présidé par Mireille Saki, l’Ambassadrice de la Paix, et le NPR, Ex Copaci, du Président Blaise Pascal Logbo, représenté par le porte-parole du Parti, Jonas Zadi. Tous ces leaders présents, ont activement pris part à la manifestation.
Sans détour, les signataires de la motion ont dit leur vérité au Président du Parlement français. «Vous accordez une audience à un génocidaire, faisant croire que l’Assemblée Nationale est devenue le paillasson sur lequel les génocidaires peuvent s’essuyer leurs pieds tachés de sang. Cela traduit et cause un malaise persistant, pour vous qui êtes socialiste, dont les idéaux reposent sur l’égalité et la justice d’une part, mais surtout est en contradiction avec l’esprit démocratique, pour vous qui êtes enracinés dans une culture de changements constitutionnels de gouvernement et de stabilité politique, de recevoir avec tant d’égards , une personne , Guillaume Soro , qui alimente et nourrit les foyers de guerre en Côte d’ivoire, et cause la mort injuste à d’innocentes personnes.», ont-il dit à M. Claude Bartolone à travers leur motion.
Ils ont par ailleurs tenu à rappeler au chef de Hémicycle français que Guillaume Soro est «un chef de guerre, dont les mains tachées de sang, ont endeuillé et continuent d’attrister de nombreuses familles en Côte d’ivoire.»
«Cet acte, ont-ils soutenu, à condition qu’il soit un rappel à l’ordre sur la situation des droits de l’Homme bafoués en Côte d’ivoire, pourrait être interprété comme une complicité, s’agissant de nombreux meurtres et tueries causés par monsieur Guillaume Soro, et constituerait une injure à l’esprit des révolutionnaires et tous ceux qui ont lutté pour l’avènement d’une société juste, libre et démocratique en France ». Les manifestants également exprimé quelques exigences. Ils ont exigé, toujours dans leur motion, «L’arrêt des tueries sur les populations civiles en Côte d’ivoire par Alassane Dramane Ouattara et Guillaume Soro, la fin du soutien de la France aux dictatures en Côte d’ivoire et en Afrique, sous le silence complice de la France, l’ONUCI et de la Communauté dite internationale, la libération de toutes les personnes arbitrairement détenues dans les goulags en Côte d’ivoire par Guillaume Soro et Alassane Dramane Ouattara, la libération des collaborateurs du Président Laurent Gbagbo, de son épouse dont l’immunité parlementaire a été bafouée , et de son fils, le citoyen français Michel Gbagbo.»
Revenant sur la réception de Guillaume Soro à Paris le 2 juillet dernier,  le moins qu'on puisse dire, est qu'elle suscite une interrogation sur son sens. Est-ce le début d'un soutien politique au fils rebelle de Ferké dans la perspective ou dans la probalité d'un remplacement bien "constitutionnel" d'Alassane Ouattara?

 

ZEKA TOGUI.
 




Tags : Guillaume, Soro

Résistance patriotique | Pensées politiques | Droit/Justice | Historique





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !