Réponse à Monsieur Konan. La supposée compétence de Monsieur Ouattara ! Et si on en parlait ?

Samedi 12 Septembre 2015 - 00:37


Mon professeur d’économie publique avait dit espérer qu’aucun responsable à quelque niveau que ce soit ne soit inspiré un jour par Gottfried Von Haberler.

C’est cet économiste aux théories hasardeuses que les enseignants ne citaient que pour donner le contre exemple de la bonne gestion qui s’est réincarné en Côte d’Ivoire, dans une Côte d’Ivoire sous occupation.C’est ici le lieu de s’interroger sur la compétence supposée de Monsieur Ouattara.

Au moment où les intellectuels africains soutiennent que l’Afrique, tout en restant ouverte sur le monde doit compter sur elle-même si elle veut se développer, celui qui a opté pour la posture de sa recolonisation par les occidentaux ne peut pas être compétent. Il ne peut pas être compétent parce qu’il n’a tiré aucune des conséquences du passé.

Aucun pays ne s’est développé sous les diktats de la banque mondiale ou du FMI. Monsieur Ouattara s’est gargarisé, comme à son habitude, d’avoir été l’un des pères des PAS, des programmes pensés bien avant son entrée au FMI. C’était déjà la preuve de son manque de vision pour l’Afrique et de sa cécité à tous points de vue. Comment un Africain lucide peut-il se vanter d’avoir participé à l’élaboration du virus que les occidentaux ont inoculé aux économies africaines pour mieux les contrôler en déstructurant tout ce qu’elles avaient comme fondamentaux de leurs organisations naissantes ? Monsieur Konan ne voit-il pas les conséquences socio-économiques des PAS jusqu’à ce jour sur nos pays ?

Les PAS ne répondaient d’aucun bon sens économique. Vendre à vil prix, au nom de l’efficacité du privé, les joyaux des économies africaines à des multinationales occidentales elles-mêmes souvent des entreprises publiques ne relève d’aucun bon sens économique. .Celui qui a réalisé ces montages ne peut pas être compétent à moins qu’il ne nous avoue avoir volé l’état de Côte d’Ivoire à l’occasion de ce commerce de dupes. Pourquoi son mentor d’hier et d’aujourd’hui, Michel CAMDESUS n’a-t-il pas conseillé à son pays la France de privatiser EDF?

Alors que les Français se font remarquer par leurs envolées lyriques, partie visible de ce qu’ils appellent le patriotisme économique en cas d’OPA sur une société française même privée, celui dont la philosophie est de livrer les fleurons de l’économie ivoirienne à l’étranger ne peut pas être compétent.

Celui qui a laissé l’économie ivoirienne plus exsangue que ne la lui avait confiée l’infirmier Houphouët ne peut pas être compétent.

Celui qui a écarté de son parti tous ceux qui pouvaient débattre avec lui et ne s’est entouré que de personnes dont le rôle est de l’applaudir, celui qui a formé un gouvernement pléthorique dans une période de sortie de crise avec des ministres à peine capables de rédiger une note de service ne peut pas être compétent.

Que diantre les Ivoiriens ont-ils été naïfs au point de croire qu’ils pouvaient attendre quoique ce soit d’un individu qui n’a jamais pris d’initiative, d’un individu qui n’a jamais créé, qui n’a jamais été à l’origine de quoique ce soit si ce n’est que de l’épanchement du sang des de leurs frères?

Au FMI, le rôle de Monsieur Ouattara ne s’est limité qu’au dispatching des PAS en Afrique et l’exécution de celui affecté au pays sur lequel il a jeté son dévolu, c’est-à-dire la Côte d’Ivoire.

A la BCEAO, il n’a été que le coursier de quelques commis français dont il a été le porte-voix.

Plus près de nous dans l’espace et dans le temps,il a confisqué le RDR de Djeni Kobenan avant que ce dernier ne disparaisse dans de troubles circonstances.

En 1993, Houphouët, après avoir constaté son échec,avait demandé une réunion du bureau politique du PDCI pour décider de son sort. Ah ! J’oubliais ! Monsieur Ouattara est compétent en une chose, c’est ébaucher les intrigues et naviguer en eaux troubles. En 1993 donc, à coups d’intrigues et de menaces, il a pu s’éviter une sortie déshonorante sous les huées des Ivoiriens.

Monsieur Ouattara est un vieil économiste avec les théories du passé. La tendance aujourd’hui dans les pays développés est de faire primer la volonté politique sur les lois des multinationales. C’estpour cela que l’Europe tente péniblement de se doter d’un gouvernement. Pendant ce temps, Monsieur Ouattara lui, pense que le développement doit avoir une odeur de diktats des multinationales.

A supposer même qu’il ait une petite compétence, la plus étriquée qui soit, comment peut-il en faire la preuve tant il a vendu son âme.

Un responsable politique qui n’est pas son propre maître mais qui se guide grâce à la lampe de HERO ne peut que connaitre l’échec. Monsieur Ouattara nous renvoie à la légende de HERO et LEANDRE. Léandre était un jeune habitant d’Abyolos, sur la rive sud de la mer noire ; amoureux de Héro, la prêtresse de vénus qui habitait Sestos, sur la rive opposée.Il nageait chaque nuit pour rejoindre Héro en se guidant grâce à la lampe qu’elle tenait. Une nuit, la tempête éteignit la lampe et Léandre se noya. C’est le sort qui attend tous ceux qui ne maitrisent pas leur destin et c’est celui qui attend Monsieur Ouattara.

Je sais que nous avons mal, que les Ivoiriens ont mal de voir le boucher de Sindou saborder les valeurs, les relations de fraternité qui étaient et nous espérons, seront un jour à nouveau celles des fils et filles d’Eburnie.

Cependant, dans la douleur mais il nous rassure malgré tout parce qu’il a bâti son pouvoir sur les propres ruines de celui-ci. Ouattara ne peut que connaitre l’échec parce qu’on ne dirige un peuple que par amour et non avec la haine et la rancune. Ouattara qui a fulminé de haine pendant une longue période rappelle le triste sort d’un autre personnage des mythologies grecques et romaines, ici HANNIBAL le haineux qui a été élevé dans la haine de Rome. Il remporta quelques batailles contre Rome mais sa haine qui lui a valu des victoires sans brio ni honneur le perdit sur la fin et il continua de nourrir envers Rome, une hostilité farouche jusqu’à la fin de sa vie.

Ouattara ne peut pas être compétent parce qu’il a ignoré la situation économique et financière de ceux qui devaient lui permettre de faire pleuvoir les milliards sur la Côte d'Ivoire. Une bonne partie des pays de l’Union Européenne sont ou presqu’en cessation de paiement. Ceux qui ne le sont pas encore comme la France sont pris à la gorge. Monsieur Ouattara est soit un fieffé menteur, soit un incompétent notoire, soit un pauvre naïf. Voilà pourquoi la destinée de notre beau pays ne doit pas lui être confiée pendant cinq ans parce que cinq ans c’est trop.

 

 

Richard Inago





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !