Rencontre NPR-FRONT DE GAUCHE: Le Nouveau Parti Pour le Rassemblement étend son réseau international.

Vendredi 9 Novembre 2012 - 08:38


Rencontre NPR-FRONT DE GAUCHE: Le Nouveau Parti Pour le Rassemblement étend son réseau international.
Le NPR (Nouveau Parti pour le Rassemblement), ex-COPACI, travaille depuis quelque temps à étendre son réseau international. Après le renforcement de ses relations avec l’opposition iranienne, particulièrement avec l’OMPI (Organisation des Moudjahiddines du peuple iranien) le 5 août dernier, le Parti dirigé par Blaise Pascal Logbo à initié une rencontre avec le Front de Gauche de Jean Luc Melenchon. C’était hier (mardi 8 novembre 2012) au 63 avenue de la République, dans le 11ème  arrondissement de Paris.
Composé de quelques membres du Bureau politique du Parti et de l'un des conseillers européens du président Logbo, Didier Duval, la délégation du NPR a été reçue par Patrice Finel, Responsable du Front de Gauche, chargé de l’Afrique moins le Maghreb. et Pierre Boutteri.
Les échanges entre le NPR et le Front de Gauche ont essentiellement tourné autour de trois sujets. Il s’agit notamment de la présentation du NPR, de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire, et de l’entrée du NPR à l’International socialiste.
Blaise Pascal Logbo, après quelques mots de civilité adressés à ses hôtes du jour, a brièvement présenté son Parti et sa vision pour la Côte d’Ivoire. Un parti dont la vision sociopolitique, selon lui, se rapproche de celle du Front de Gauche.
S’agissant de la situation sociopolitique en Côte d’Ivoire, le président du NPR a décrit le règne d’un régime liberticide, entravant gravement l’expression des libertés civiles et politiques. Il a également abordé les questions de la liberté de la presse et des prisonniers politiques injustement détenus. Une situation non ignorée par le Front de Gauche, qui, d’ailleurs, a pu abonder dans le même sens. Face à la situation qui prévaut, le NPR a demandé le soutien du Front de Gauche dans son combat politique pour le respect des droits civils et politiques, et la création des conditions démocratiques. Pour le président Logbo, il est question de créer les conditions garantissant le respect des libertés civiles et politiques: «le régime d’Alassane Ouattara doit laisser l’opposition se rassembler et s’exprimer librement en mettant fin aux délits d‘opinions et aux répressions.»
Après avoir révélé les 15 jours de grande peur manifestée par Ouattara après l’élection de François Hollande, Patrice Finel a souligné que les ivoiriens ne doivent en aucun cas compter sur l’actuel pouvoir socialiste français pour espérer un quelconque changement dans leur pays. Il a cependant évoqué ce qu’il considère comme une quasi certitude: la non intervention militaire directe de la France en cas de situation de trouble en Côte d’Ivoire. «La situation en Côte d’Ivoire sera réglée par les ivoiriens eux-mêmes et non par quelqu’ un d’autre.», a soutenu Patrice Finel. Il a néanmoins rassuré le NPR quant au soutien que le Front de Gauche pourra apporter au combat des démocrates ivoiriens. Un soutien qui consistera en une amplification de l’écho médiatique de leur combat politique et en des dénonciations fermes des dérives liberticides du régime d’Abidjan. Ces dénonciations pourront se faire par voie parlementaire, en présence du Ministre des Affaire Étrangères, Laurent Fabius. Le Front de gauche a aussi manifesté son engagement à soutenir fermement le combat qu’attend mener le NPR contre tous les crimes et toutes les violations dont sont victimes les femmes en Côte d’Ivoire. Sur le sujet et sur la question des droits de l’homme en général, les deux partis ont prévu des séances de travail dans les prochains jours. Marie Christine Vergiat, député européenne Front de Gauche, chargée des questions des droits de l’homme, sera également contactée dans les prochains jours, dans le cadre de ce combat, afin de lui donner un écho européen.
Pour le moins qu’on puisse dire, la rencontre entre le NPR et le Front de Gauche a été cordiale et fructueuse. Les responsables du Front du Gauche ont visiblement manifesté leur sensibilité à la situation sociopolitique chaotique ivoirienne, et n‘attendent pas croiser les bras. Avant de se séparer, Patrice Finel a déclaré aux responsables du NPR que les portes du Front de Gauche leur sont toujours ouvertes.
 
ZEKA TOGUI

Rencontre NPR-FRONT DE GAUCHE: Le Nouveau Parti Pour le Rassemblement étend son réseau international.





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !