Remerciements du FPI à ses militants et aux populations suite au franc succès de la tournée d’information et de mobilisation dans le district d’Abidjan

Mardi 8 Mars 2016 - 09:36


Remerciements du FPI à ses  militants  et aux populations suite au franc succès  de la tournée d’information et de mobilisation dans le district d’Abidjan

Remerciements du FPI à ses  militants et aux populations suite au franc succès de la tournée d’information et de mobilisation dans le district d’Abidjan


  Du vendredi 19 au jeudi 25 février 2016, sous la conduite du Président  par intérim,  le camarade Abou  Dramane  Sangaré, une forte délégation de la direction du Front Populaire Ivoirien a organisé une tournée d’information et de mobilisation des militants et de la population, dans dix-sept (17) localités du district d’Abidjan, dans le cadre du procès ouvert depuis le 28 janvier 2016 contre le Président Laurent Gbagbo et le ministre Charles Blé Goudé à la Cour pénale internationale (CPI), à la Haye  ;

  La direction du FPI, en organisant cette tournée, s’est fixé comme objectifs de  :
⦁     mettre ses militants et la population du district  d’Abidjan au même niveau d’informations  pour  une bonne compréhension de ce procès  ;
⦁    mesurer l’état  d’esprit et la mobilisation des militants et de la population  ;
⦁    recueillir  des informations, des suggestions et des propositions d’actions, de la part  des militants et de la population, sur la conduite à tenir pour la suite du procès  ;

    Au terme de cette tournée, la direction du Front Populaire Ivoirien s’est félicité de son succès total, qui s’est traduit par  :
- l’enthousiasme manifeste des militants et de la population à travers leur présence massive et  qualitative partout où elle est passée;
- l’attachement  indéfectible,  non seulement des militants du FPI, mais aussi et surtout du peuple souverain de Côte d’Ivoire à la personne de Son Excellence Monsieur le président Laurent Gbagbo, président du FPI  ;
- l’intérêt  soutenu du peuple ivoirien par rapport à la situation qui est faite à notre pays et au président Laurent Gbagbo à avec ce procès de la honte  ;  
- la haute conscience des militants et de la population du fait que ce procès est un complot de l’impérialisme français contre le président Laurent Gbagbo et contre le peuple souverain de Côte d’Ivoire  ; de ce qu’il s’agit clairement d’un  procès hautement politique fondé  sur le  mensonge éhonté  du pouvoir Ouattara sur la falsification et la manipulation  ;           
- l’engagement et la détermination des militants et de la population à respecter et à appliquer les mots d’ordre de la direction du FPI  ;   
- les suggestions et les propositions  pertinentes et concrètes d’actions des militants et de la population.

   Au vu de ce qui précède, la direction du Front Populaire Ivoirien  :   
- félicite chaleureusement les militants et la population,  leur adresse ses très sincères remerciements pour la qualité de l’accueil, pour  la mobilisation exemplaire et pour leur fidélité sans faille au président Laurent  Gbagbo  ;
- exprime une gratitude particulièrement à tous les chefs de villages et de communautés qui n’ont ménagé aucun  effort pour le succès de la tournée ;
- constate la panique qui s’est emparé du pouvoir Ouattara qui, chargé par ses parrains impérialistes de «  vider le FPI de sa substance  », se rend à l’évidence de la très forte vitalité du Parti du Président Laurent Gbagbo sur le terrain  ;
- note que ce pouvoir Ouattara, sur ces entrefaites et aux abois, actionne sa nouvelle recrue qui déclenche un énième pseudo-procès contre des cadres du FPI pour le distraire  ;
- rappelle à toutes fins utiles, à l’opinion nationale et internationale, que depuis le troisième Congrès extraordinaire du FPI, tenu à Mama (Gagnoa), le 30 avril 2015, l’ex- président du FPI a été exclu du Parti et que le FPI a élu à sa tête le Président Laurent Gbagbo, fondateur du Parti ;
- rappelle également  que le sieur Affi N’Guessan n’a désormais plus de vie politique que de servir servilement le pouvoir Ouattara  ;
- note que le pouvoir Ouattara,  pris dans le  piège de ses propres  mensonges dans le procès de la honte à la CPI, tente  désespérément  de détourner l’attention de l’opinion nationale et internationale  par  le faux procès qu’il engage, à travers sa nouvelle recrue Affi, contre les dirigeants issus du Congrès légal et légitime de Mama  ;  
- condamne la violation flagrante du principe du droit d’association par le pouvoir Ouattara  ;
- met en garde le régime et le tient pour responsable de tout ce que son soutien arbitraires aux agitations puériles d’Affi N’Guessan pourraient engendrer dans le pays  ;
- rassure ses militants que le moment venu, une réponse appropriée et définitive sera donnée  à ces provocations  commanditées  ;
- invite ses militants et ses militantes à rester vigilants et à défendre par tous les moyens légaux le FPI, leur parti politique,  partout où ils se trouvent  ;  
- invite enfin ses militants et militantes à rester concentrés, mobilisés et déterminés pour le combat de la libération du président Laurent Gbagbo.    
                                                                                                                                                                             
    Fait à Abidjan, le 7 mars 2016

    Pour le Front Populaire Ivoirien
Le 1er  Secrétaire Général Adjoint,
Porte-parole par intérim,
                         KONE Boubakar
 




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !