Religion/ Dieu, nous ses créateurs et notre destinée

Lundi 4 Février 2013 - 23:31


Religion/ Dieu, nous ses créateurs et notre destinée
Nous avons tendance à penser que Dieu nous a abandonnée (e) lorsque nous vivons un malheur... Ou alors lorsque dans une guerre (physique comme spirituelle) on a l’impression que l’ennemi triomphe, on peut se dire que Dieu est en complicité avec celui-ci.
Dans le cadre de la gestion de nos sociétés appelée politique, on peut se dire comment Dieu peut laisser un individu tuer tant ses semblables et atteindre ses objectifs malgré tout... parlant de ceux qui se donne le pouvoir dans le sang...
Bien-aimé (e), laisse-moi te dire que Dieu n’est pas complice d’un tueur ou d’un assassin... Dieu est un Dieu juste et bon et n’a que des plans de bonheur et non de malheur.  Voir Psaumes 73 : 1 et Jérémie 29 :11
N’étant jamais la cause de nos malheurs Dieu est si miséricorde et si Amour qu’il nous en délivre...
Bien-aimé (e) tu me diras alors pourquoi il y a la guerre, la famine et toute autre forme de souffrance.
Dieu a donné à l'être humain, sa créature une marge de volonté. C'est cette volonté que nous utilisons pour faire les choses comme il a recommandé ses écritures saintes.  Autant Dieu parle aux individus, autant il parle aux peuples à travers ses prophètes... Voir Deutéronome 18 :15-18 et Actes 3 :2023
Comme Dieu n'est pas un Dieu de désordre, voilà pourquoi, il nous a donné des recommandations pour notre conduite au plan individuel, familial et social.
Je vais me limiter au deux derniers aspects (familial et social) dans cette analyse et réserve un message spécifique pour l’aspect individuel. En attendant, méditons sur ce chapitre 34 versé 6 et 7 du livre d’exode - L'Éternel, l'Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu'à mille générations, qui pardonne l'iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l'iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération!

AU NIVEAU FAMILIAL

Dieu a été suffisamment clair dans ses recommandations concernant comment nos familles doivent fonctionner. Dans le livre de 1 Corinthien 11:3 on peut voir les instructions de Dieu sur le fonctionnement de la famille.  Il a demandé que l'homme soit le chef de famille et que la femme soit son aide dans la soumission... On peut choisir d’obeir à cette recommandation… La marge de volonté que Dieu nous a donnée nous permet de faire un choix...
Si une famille choisit de vivre comme Dieu le recommande, c’est à dire Monsieur ASSUME pleinement ses RESPONSABILITÉS de chef de famille et Madame accepte de l’AIDER dans cette responsabilité en toute SOUMISSION, alors la famille aura le RESUSLTAT prévu par Dieu. Ce résultat qui peut se traduire  par la paix et l’harmonie dans le foyer, le bonheur et la bénédiction, ainsi que la bonne éducation des enfants...
Par contre si une famille choisit de vivre contrairement aux recommandations de Dieu, par exemple, monsieur qui se comporte comme un irresponsable (ne sachant pas qu’un chef doit être responsable), donc refuse d’assumer sa position de chef de famille, cela peut facilement susciter le refus de Madame à la soumission. D’ailleurs Dieu n’a jamais recommandé à la femme d’être soumise à l’irresponsabilité et à l’incrédulité comme certains esprits malins essaient de le prêcher pour se réconforter dans leur rébellion contre la parole de Dieu. D’autres femmes conçoivent tout simplement la soumission recommandée par Dieu comme une absurdité car se voyant l’égale de l’homme et vivent comme de vraies rebelles peu importe l’homme avec qui elles sont en couple. (Seigneur, j’espère que tu ne me fais pas parler de moi-même ici, parce qu’avec toi on ne sait jamais…)
Et bien, une famille qui vit contrairement aux recommandations de Dieu se crée bien évidemment les conditions pour avoir un résultat contraire à celui prévu par Dieu!!! Ici, en lieu et place de la paix et l’harmonie, il faut s’attendre à la guerre qui réveille régulièrement les voisins tous les jours, si jamais les voisins eux-même n’en font pas autant. Il faut aussi s’attendre au malheur pour tous dans la famille, les querelles des parents vécues par les enfants qui en font leurs chagrins et grandissent dans une certaine amertume et rancœur... L’éducation des enfants très peu garantie si jamais elle est assumée dans ce brouhaha familiale...
Des années plus tard, la reussite chez les enfants de la famille qui a vecu dans l’harmonie ne saurait être comparable à celle des enfants de la famille qui a vécu dans les querelles... Comme quoi, nos choix d’aujourd’hui conditionnent l’avenir de nos enfants... Et ce n’est pas au soir de sa vie, qu’il faut accuser Dieu d’avoir aidé les enfants du voisin à réussir pendant qu’il oublie les nôtres.
Je ne parle pas ici des fausses réussites forcées dans le fétichisme, l’abomination, la malhonnêteté et la méchanceté gratuite…  

AU NIVEAU ETATIQUE

Dieu demande à nos dirigeants de conduire son peuple pour son bien être, et au peuple, il lui demande de respecter les autorités... Romain 13 :1
Lorsque Dieu demande au peuple de respecter les autorités, ce n’est pas pour que les autorités désobéissent à Dieu !!! NON! Dans son schéma, Dieu s’attend à des autorités qui lui obéissent et conduisent le peuple selon ses principes et vertus. Il s’attend aussi à un peuple qui le choisit comme Dieu et qui refuse d’avoir satan comme maître... Voilà pourquoi le Roi DAVID dit dans psaumes 144 au versé 15 ceci : Heureux le peuple pour qui il en est ainsi! Heureux le peuple dont l'Éternel est le Dieu!
Pourquoi se surprendre que les peuples qui pratiquent le grand fétichisme vivent dans la misère, la souffrance et les pleures???
Ceci étant, il faut savoir que:
Obéir à Dieu, c’est faire comme il recommande et pas comme satan recommande...
Obéir à Dieu, c’est abandonner l’adoration des arbres, des génies, des poissons, des eaux, des pierres, des masques dans les forêts sacrées et toutes les autres bizarreries que nos aïeux ont bien trouvées pour entretenir leur ignorance dans le passé... Tout n’est pas pour autant ignorance, mais une bonne partie fut l’ignorance et il faut avoir le courage et l’objectivité de le dénoncer au lieu d’en faire une culture ou une coutume pour le malheur de plusieurs génération.
Obéir à Dieu, c’est gerer son peuple dans un sytème d’Amour pour son prochain et du partage... (le système social, où on donne des allocations familiales ou un peu d’argent aux chômeurs pour survivre en est un exemple). Il est temps que les peuples égoïstes où chacun ne pense qu’à lui comme dans une jungle songent au partage recommandé par Dieu…
 
NB: Il ne faut pas attendre que le malheur frappe le voisin pour faire semblant dans la grande hypocrisie de compatir à son malheur, pendant qu’on fait mains et pied pour l’empêcher de connaître le bonheur…

Obéir à Dieu c’est ne pas amasser tous les biens du pays pour soi et sa famille tout en se moquant du reste…
Obéir à Dieu, c’est combattre la sorcellerie qui tue dans la méchanceté gratuite, les âmes de valeur dans nos sociétés... Les Occidentaux ont été obligés de le faire à un moment de leur histoire, sinon ils n’allaient jamais connaître le siècle des lumières qui leur a permis d’aborder le developpement...  
Obéir à Dieu, c’est créer les conditions pour faire travailler son peuple afin qu’il vive dignement et non le font mourir dans la misère et la honte...
Obéir à Dieu, c’est avoir une attitude vertueuse qui servirait de modèle au peuple...
Obéir à Dieu, c’est servir humblement le peuple dans la crainte de Dieu et NON se servir du peuple dans l’orgueil et la foutaise vis-à-vis de Dieu…
Obéir à Dieu, c’est RESPECTER LES AUTORITÉS même quand on n’est pas de leur bord politique…
(...)
Lorsque des dirigeants choisissent de vivre dans la désobéissance totale vis-à-vis de Dieu, et qu’en réponse, ils ont la complicité du peuple ou d’une partie du peuple, il faut s’attendre à des malheurs qui frappent tout le monde...
Il faut s’attendre à voir
les petits à la place des grands et vis-versa;
les hommes à la place des femmes et vis-versa;
les étrangers à la place des autochtones, et vis-versa; comme ce fut le cas des philistins et des israéliens sur une période.   
Il faut s’attendre à la guerre à la place de la paix et vis-versa;
Il faut s’attendre à la tristesse à la place de la joie et vis-versa;
Ainsi, il n’est pas question de se surprendre et demander où est Dieu dans notre malheur??? Il ne faut pas se demander pourquoi les petits sont à la place des grands ou pourquoi les étrangers sont à la place des autochtones, pourquoi les femmes sont à la place des hommes!!!
NB: Dieu est un Dieu d’ordre et il a déjà établit l’ordre à suivre... Malheur à celui qui choisit le désordre ou la rébellion…  
Il faut commencer par le commencement. C’est à dire abandonner les faux dieux et toutes les fausses adorations... Il faut commencer par aimer son prochain et songer à un système de partage...
En clair, il faut commencer à remettre nos vies, nos familles et nos sociétés sur la voie des vertus et recommandations de Dieu.
Il n’est pas question d’être religieux, mais plutôt d’accepter Dieu et rejeter Satan qu’on a trop longtemps satisfait...
Rappel: L'Éternel, l'Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu'à mille générations, qui pardonne l'iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l'iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu'à la troisième et à la quatrième génération!

Demeurez dans la faveur du Dieu Tout Puissant
On est ensemble en Jésus!

Prophetesse Marie-David Roska
03-02-2013
Message du 5eme Dimanche de cette année de mystère
Suivez-nous sur facebook : Roska Ministries ou RoskaFoundation NGO et sur skype: roska.ministries





Dans la même rubrique :
< >

Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !