Référendum du 30 octobre 2016 en Côte d'Ivoire : La FIDHOP salue le peuple ivoirien ayant dit non à « la IIIème République du Monarque Ouattara » !

Mardi 1 Novembre 2016 - 21:12


LA FIDHOP SALUE LE PEUPLE IVOIRIEN AYANT DIT NON A « LA IIIème REPUBLIQUE DU MONARQUE OUATTARA » !


 

COMMUNIQUE :

Le dimanche 30 octobre 2016, LE PEUPLE IVOIRIEN a clairement rejeté la Constitution-Ouattara, refusant ainsi une Troisième République monarchique en Côte d’Ivoire !

En effet, face au refus aveugle et au cynisme du Chef de l’Etat Alassane OUATTARA de retirer son projet solitaire et diviseur de nouvelle Constitution, malgré les oppositions et interpellations de la quasi-totalité de l’opposition ivoirienne et de la société civile, les Ivoiriennes et les Ivoiriens ont décidé, dans une très large majorité, de boycotter le scrutin référendaire et même d’empêcher le déroulement du scrutin dans certaines localités ; y compris dans des communes favorables au RHDP.

Le Peuple a donc très massivement suivi les mots d’ordre du ‘’Front du Refus’’ et du Collectif de l’Opposition Démocratique (CODE), ces deux structures totalisant près d’une cinquante de partis politiques et organisations de la Société civile.

Et même la visite, très suspecte du reste, de M. Manuel VALLS, Premier ministre de la France, en soutien au régime d’Abidjan en ce dimanche 30 octobre particulier, n’aura donc rien changé dans la détermination du Peuple ivoirien !

La FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance de la Démocratie, des Droits de l’Homme et de la vie Politique), après avoir observé le scrutin dans plusieurs localités du pays, dès l’ouverture jusqu’à la fermeture de plusieurs dizaines de bureaux de vote, peut donc affirmer, avec force certitude, que LE TAUX DE PARTICIPATION A CE REFERENDUM EST LARGEMENT INFERIEUR A 10%.

Là où M. OUATTARA et sa CEI s’apprêtent à annoncer, toute honte bue, un taux de participation avoisinant 30% ; des journalistes sollicités pour soutenir la mascarade ayant dévoilé ce complot électoral.

La FIDHOP conclut qu’avec un TAUX D’ABSTENTION DE PRES DE 90%, la Constitution-Ouattara ne doit jamais être promulguée !

La FIDHOP note que le Peuple de Côte d’Ivoire a ainsi refusé la IIIème République pro-Ouattara : M. OUATTARA est désormais un Hors-la-loi !

La FIDHOP dit BRAVO !!! : au vaillant Peuple de Côte d’Ivoire ; ainsi qu’à tous les Leaders de l’opposition, notamment du ‘’Front du Refus’’ et du Collectif de l’Opposition Démocratique (CODE).

La FIDHOP tient également à saluer l’esprit républicain de la majorité des agents Forces de l’ordre, qui ont refusé de cautionner le déni de démocratie et ce énième hold-up électoral orchestré par la coalition RDR+RHDP+Ex-Rebelles.

La FIDHOP observe que, selon l’Etique et la Dignité qui sous-tendent toute action politique, qui ont dernièrement motivé la démission du Premier ministre David CAMERON, suite au vote cinglant des Anglais de sortir de l’Union Européenne, à l’issue de ce camouflet historique du 30 octobre 2016, le Chef de l’Etat ivoirien Alassane OUATTARA aurait dû rendre sa démission. Hélas !

Les Ivoiriens doivent donc exiger la démission de M. OUATTARA !

« LE POUVOIR AU PEUPLE ! »

Fait à Hambourg, ALLEMAGNE, le 1er Nov. 2016


 

Dr BOGA S. GERVAIS

Président-Fondateur de la FIDHOP





Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact




 

Les Filles de Saïoua au Palais de Congrès de Montreuil (France) le samedi 16 décembre 2017