Reconnaissance de Ouattara comme Président de la République : L’alibi du sorcier

Lundi 8 Octobre 2012 - 01:46


Reconnaissance de Ouattara comme Président de la République : L’alibi du sorcier
A quoi servira à Alassane Ouattara, la reconnaissance des pro-Gbagbo ?

C’est bien connu dans nos communautés villageoises : la mort n’est jamais naturelle ; elle est toujours causée par un esprit maléfique, le sorcier. Démasqué, lorsqu’il passe aux aveux, ne dévoile jamais la cause de son forfait mais en expose, seulement, l’alibi.
Généralement cet alibi est dérisoire, du moins aux yeux du commun des mortels ou des non initiés .Pour le sorcier c’est suffisant. Il lui fallait un alibi. En effet, c’est le préalable qui conditionne la mise en œuvre de son savoir-faire. Mais c’est aussi, selon eux, le filon par lequel l’âme du défunt est livrée à la confrérie. Par exemple manquer de respect au sorcier en public, constitue un motif suffisant qui le pousse à s’attaquer à celui qui l’a ainsi offensé.
A regarder de près la cause du martyr des pro- Gbagbo en Côte d’ivoire et à travers le monde , cela ressemble à s’y méprendre à l’immuable histoire de l’ailbi du sorcier.
Lorsque j’ai appris que M. Koenders, Représentant spécial ,en Côte d’Ivoire, du Secrétaire Général des Nations Unies Banki Moon,est venu au Ghana pour apprendre aux exilés d’Accra que Ouattara déclare : « qu’ils (les exilés) ne veulent pas le reconnaitre comme président de la république », j’ai aussitôt pensé à l’alibi du sorcier, qui cherche un futile prétexte pour justifier la persécution dont les pro -Gbagbo sont victimes de sa part.
Sinon de quelle reconnaissance Ouattara a t- il, encore besoin ? Lui qui a déjà été reconnu comme étant le maître de la Côte d’Ivoire par les grands et les petits de ce monde : Obama, Sarkozy, Banki Moon, L’union européenne, l’union africaine, la Cedeao, etc. Lui, qui, es-qualité, est admis aux grands forums où se décide l’avenir de la planète. Lui, qui peut prendre son petit déjeuner à Dakar le matin, le déjeuner à Dubai avec un Emirati et offrir le même jour un diner aux chandelles à Mougins en France. Qu’a t-il à faire de la reconnaissance des gueux pro-Gbagbo, illusionnistes supposés, jaloux de ses performances économiques qui tardent toutefois à étancher la soif d’une vie meilleure des Ivoiriens ? Sinon que de rechercher de manière frénétique un alibi pour justifier la terreur qu’il fait abattre sur eux : exécution sommaire, torture, enlèvement, emprisonnement, contrainte à l’exil.
Quelle reconnaissance outre tombe ou outre mur réclame-t- il puisque la plupart de ceux qui devraient justement le reconnaitre sont soit morts, soit embastillés ou dans l’antichambre de l’être.
Les survivants pro Gbagbo qui, dans leurs rêves les plus fous, disent-ils, veulent faire des coups d’Etat au moment où ceux qui ont l’argent, les réseaux et l’expertise, selon Guillaume Soro ,ont fini de faire tous les coups ? Aussi cherche t-on des poux sur la tête du Ghana .L’attaque du poste frontalier de Noé est du coup le prétexte idéal .On peut donc fermer les frontières air, mer, terre. Même si le trafic sous régional peut en souffrir, même si on découvre par la suite que le village Nougoua dit ghanéen d’où seraient venus les assaillants, selon le communiqué officiel du conseil des ministres, est plutôt ivoirien ! Peut importe .Il fallait un alibi.
On a tenté à Accra , d’extrader en vitesse Koné katinan en lui collant l’alibi du meurtre d’un vieux soudeur de 83 ans dans le but d’utiliser une procédure accélérée d’interpol afin de contourner la justice ghanéenne. Ne demandez pas dans quelle circonstance et pour quel mobile ce meurtre imaginaire aurait eu lieu. Encore et toujours l’alibi. Parce que le sorcier tel un vampire a continuellement besoin de sang. Il n’a donc pas le temps de justifier son alibi . Vous avez dit reconnaissance de Ouattara comme président élu ?N’est-ce-pas, entre autres raisons, parce que Laurent Gbagbo n’a pas voulu lui reconnaître par écrit cette qualité, qu’il été torturé à l’hôtel du Golf puis embastillé et torturé Korhogo avant d’être déporté à la Haye ?
Les séquelles il les porte et cela fait l’objet de procès à La Haye. Hamed Bakayoko en recevant une délégation de la Direction du Fpi dans son Bureau a avoué ceci : « Ce qui vous tue, c’est votre orgueil. Nous, entre les deux tours des présidentielles 2010 nous nous sommes mis à genoux devant Bedié pour lui demander de s’allier à nous … nous voici ». L’autre Laurent , Akoun celui là ,va croupir des mois durant en prison et sera privé à sa sortie de tous ses droits parce qu’il a manqué de respect à Ouattara en public ; C’est l’alibi .Les sorciers le cherchaient depuis .
Voyez vous, l’histoire des sorciers du village se termine toujours de la manière suivante. Il y a toujours une victime qui leur reste à travers la gorge. Toujours. Et avant de rendre l’âme le sorcier fatalement dresse à la stupéfaction générale et sous la huée le répertoire macabre de ses forfaits .Attendons !!!
 
Aristide Silué




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !