Réconciliation nationale : Kofi Anan demain à Abidjan

Mardi 8 Octobre 2013 - 09:06


Kofi Anan, ex-Sécrétaire Général de l'ONU
Kofi Anan, ex-Sécrétaire Général de l'ONU
L’ancien secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, Kofi Anan, arrive demain à Abidjan. Le président des Elders (Anciens), qui était déjà en Côte d’Ivoire en janvier dernier, revient au bord de la lagune Ebrié pour évaluer les progrès et les difficultés rencontrées dans le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire. Selon le communiqué de presse qui donne l’information, Kofi Anan va rester dans la capitale économique ivoirienne jusqu’au 10 octobre. Il mettra ainsi à profit son séjour pour avoir des entretiens privés avec le chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara et plusieurs dirigeants de partis politiques dont le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N’Guessan. La société civile sera également de la partie.
En mai 2011, après le renversement et l’arrestation arbitraire du président Laurent Gbagbo, Kofi Anan avait déjà conduit une délégation des « Anciens » comprenant Mary Robinson et Desmond Tutu. Ils avaient alors dit être venus pour encourager la réconciliation et l’apaisement au lendemain de la crise postélectorale en Côte d’Ivoire. Selon un décompte macabre de l’Onuci, on a déploré quelque 3.000 morts et un million de déplacés suite au refus du candidat Alassane Ouattara d’accepter le verdict des urnes tel que proclamé par le Conseil constitutionnel, juge des élections en Côte d’Ivoire.
Près de deux ans plus tard, selon le communiqué des Elders, cette nouvelle visite du premier responsable des Elders vise un objectif précis. Evaluer les progrès réalisés dans le redressement du pays et discuter des défis qui restent à surmonter dans la perspective des élections de 2015.
Cette visite de l’ancien patron de l’Onu intervient au moment où le président Laurent Gbagbo sera, une fois encore, devant les juges de la Chambre préliminaire 1 de la Cour pénale internationale à la même date, à la Haye, au Pays-Bas. Pure coïncidence ? Peut-être pas. Car des indiscrétions indiquent que la présence de Kofi Anan dans le débat ivoirien n’est pas fortuite. Il sera à Abidjan pour parler avec l’exécutif ivoirien d’une probable libération du président Gbagbo. Pour d’autres sources, il viendrait en médiateur pour ramener à la table des négociations entre l’opposition significative incarnée par le Fpi et le gouvernement Ouattara le respect et la confiance mutuelle. Comme l’avait souhaité le Fpi lors de l’ouverture du dialogue direct avec le gouvernement.

Robert Krassault


Publié le mardi 8 octobre 2013  |  Notre Voie




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !