Que devient l'affaire Guy André Kieffer ?

Lundi 19 Août 2013 - 06:45


Le journaliste franco-canadien Guy André Kieffer disparu en Côte d'Ivoire
Le journaliste franco-canadien Guy André Kieffer disparu en Côte d'Ivoire
Ce drame – parce que disparition d’une personne – était devenu un chiffon rouge que l'Occident agitait dès qu'il voulait anéantir tous les efforts faits par Gbagbo et ternir son image par ailleurs. Ouattara et ses parrains brandissaient l'affaire Kieffer comme un atout. Pour eux, c'est Laurent Gbagbo qui empêchait l'aboutissement de l'enquête. La question reste pourtant toute entière aujourd'hui : Qui a commis le crime ? Et d'autres interrogations restent pendantes : Pourquoi l'enquête est-elle au point mort ? Où est cette femme de Kieffer qui était aussi active ? Il nous faut ressusciter tous ces travers pour assainir le climat socio-politique ivoirien dans lequel la corruption est devenue la règle. L'Occident ne dit rien et fait profil bas quand il s'agit de parler des performances de son protégé, l'envoyé du FMI. Comment la situation ivoirienne pouvait-elle être autrement si l'Occident a choisi de fermer les yeux sur la promotion de personnes violentes et ignorantes de surcroit ? Mais lorsqu'on observe la promotion de Guillaume Soro – représentant de la Francophonie en Egypte, sortie dans les villages de Gbagbo et de Blé Goudé …, les pratiques séculaires de l'Occident ne font que gagner en confirmation. Au-delà de tout cela, la priorité reste de réinitialiser les jalons de la paix en Côte d'Ivoire  ; et la libération de Laurent Gbagbo en est la clé. C'est le seul acteur parce que tolérant, généreux et serein qui a les mots justes pour apaiser les Ivoiriens d'où qu'ils soient. Laurent Gbagbo doit donc recouvrer la liberté. Ce qui permettra l'assise autour d'une table, des acteurs représentatifs de la crise ivoirienne pour se parler en vue de forger les fondements d'une paix durable. Laquelle paix très attendue par les Ivoiriens  - dont la plupart est innocente - devra abréger leurs souffrances. Ouattara doit quitter sa bulle pour bien intégrer la réalité ivoirienne qu’aucune stratégie de communication ne pourra être occultée. Des actes de bricolage n'abuseront naturellement pas des Ivoiriens car la crise reste profonde. La vérité est qu'ils se sont lourdement trompés. On peut toujours se rattraper dans la vie. Libérez Gbagbo qui n'a jamais été celui que vous avez dépeint. C'est plutôt un homme qui a toujours choisi de lutter par les moyens légaux. Il n'a jamais torturé ses adversaires. C'est un démocrate !

Claude Koudou




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !