Procès de la crise postélectorale : le parquet général requiert 20 ans de prison contre Dogbo Blé et Vagba Faussignaux

Mardi 3 Mars 2015 - 22:48


Procès de la crise postélectorale : le parquet général requiert 20 ans de prison contre Dogbo Blé et Vagba Faussignaux
Abidjan - L’avocat général a requis mardi 20 ans de prison ferme contre les généraux Dogbo Blé Bruno et Vagba Faussignaux, dans le cadre du procès en assises de la crise postélectorale en cours au palais de justice d’Abidjan.
Dans le réquisitoire de l’avocat général, ces personnalités militaires sont coupables de délits d’attentat, d’atteinte à la sureté de l’Etat et de rébellion.
Aussi, a-t-il demandé aux juges et aux jurés de les retenir dans les liens de la justice, en requérant cette lourde peine d’emprisonnement ferme.
Par ailleurs, l’avocat général qui a reproché à Pascal Affi N’guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI), le délit de coalition de fonctionnaires et de trouble à l’ordre, a demandé au tribunal de le condamner à 24 mois, tout comme l’ultime premier ministre et le fils de l’ex-président Laurent Gbagbo, respectivement Aké N’Gbo, et Michel Gbagbo, à qui il a demandé des condamnations de 17 mois et de cinq ans.
La crise postélectorale qui a lieu entre décembre 2010 et avril 2011, a fait officiellement au moins 3.000 morts, rappelle-t-on.
Publié le mardi 3 mars 2015  |  AIP




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !