Procès de Gbagbo Me Altit a quitté Abidjan avec un dossier en béton

Lundi 4 Février 2013 - 23:52


Procès de Gbagbo Me Altit a quitté Abidjan avec un dossier en béton
La date de l’audience de confirmation des charges dans l’affaire «Le procureur contre Laurent Gbagbo», prévue pour débuter le mardi 19 février prochain, avance à grands pas. Aussi bien du côté de l’accusation que de la défense, on affûte les armes et… les preuves. C’est dans cette perspective que l’avocat principal du président Laurent Gbagbo, Me Emmanuel Altit et son équipe ont séjourné récemment à Abidjan, dans la plus grande discrétion. Le Nouveau Courrier qui était parfaitement informé du séjour de l’avocat du président Gbagbo a délibérément choisi de ne pas communiquer sur son agenda, pour éviter de perturber le travail de la défense. A en croire nos sources, ils ont abattu un travail énorme, dans la quête et collecte de documents et autres éléments de preuves à même de démonter les accusations du procureur Fatou Bensouda. Arrivés à Abidjan le 24 janvier dernier, Me Emmanuel Altit a quitté Abidjan le vendredi 1er février dernier. C’est donc dans la plus grande discrétion que le principal avocat du président Gbagbo a travaillé à Abidjan. A en croire nos informations, Me Altit a eu plusieurs séances de travail, et a pu collecter un certain nombre de documents, de vidéos, de coupures de presse et recueilli plusieurs témoignages à même d’étoffer son axe de défense. A deux semaines du 19 février prochain, date du début de l’audience de confirma - tion des charges à la CPI, la défense de Gbagbo peaufine les choses et fait les derniers réglages. Initialement prévu pour se tenir en aout dernier, l’audience de confirmation des charges avait été reportée. Ce qui laissait donc le temps à la défense de Gbagbo de «traiter» la tonne d’éléments déposé par le bureau du procureur Fatou Bensouda. En se rendant à Abidjan à moins de trois semaines du début de l’audience, Me Altit entendait faire les derniers réglages de sa stratégie de défense, par une contre-enquête sur le «champ de bataille», où il pouvait encore collecter des éléments clés pour son axe de défense. L’avocat de Gbagbo qui a eu presque dix jours de travail intense sur le terrain est retourné à ses «copies», en attendant le début de l’«épreuve. Selon nos sources, Me Altit devrait avoir dans le courant de la semaine une séance de travail avec son client. Avant la date de l’audience, une grande manifestation publique de soutien à Gbagbo se tiendra en Côte d’Ivoire, en perspective à son procès depuis son transfèrement à La Haye le 1er décembre 2011.
 
Frank Toti

Source: Le Nouveau Courrier  N°717 du Lundi 04 Février 2013




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !