Pro-Gbagbo: La vieille querelle refait surface

Mercredi 23 Janvier 2013 - 07:55


Pro-Gbagbo: La vieille querelle refait surface
On les croyait redevenus ami-ami, réunis et soudés autour d'un même idéal, qui pourrait être un retour de leur camp aux affaires en Côte d'Ivoire. On aurait même pensé que la brutalité de la chute de leur mentor, Laurent Gbagbo, du pouvoir, et les souffrances qui en ont résulté, auraient eu raison des inimitiés qu'ils se vouaient sous l'ère de la Refondation.

Mieux, que l'exil, dont le caractère difficile crée l'unanimité, aurait contribué à ressouder leurs liens. Que non ! Les jeunes patriotes ivoiriens, farouches partisans de l'ancien président Gbagbo, n'ont pas encore fait le deuil de leur vieille adversité. Même en exil, notamment au Ghana qui a accueilli le plus gros contingent des pro-Gbagbo, ils restent déchirés.

Cette division, encore latente, a éclaté au grand jour à la faveur de l'arrestation et l'extradition inattendues et rapides de Charles Blé Goudé. Une opération qui suscite encore de nombreuses interrogations et des interprétations divergentes, eu égard à  son caractère flou et au silence qui l'entoure. C'est Touré Moussa alias Zeguen, un membre influent de la galaxie patriotique, qui le premier se fend d'une analyse sur cette capture de Blé Goudé en terre ghanéenne, avant de déduire qu'il s'agit d'un deal passé avec les autorités ivoiriennes. Selon lui, le leader du Cojep aurait alors monnayé son retour au pays, contre une certaine tranquillité dont il jouirait et des missions de bons offices qu'il mènerait pour le compte du régime en place. « Faux ! », répliquent d'autres leaders, proches de Blé Goudé, qui trouvent qu'une telle analyse de la situation est « farfelue et insultante » pour l'ancien ministre de la Jeunesse de Laurent Gbagbo.

Pour Richard Dakoury, un autre leader des jeunes patriotes, il s'agit d'une arrestation bien mûrie par les auteurs, et non arrangée. Il a ensuite dénoncé « la méchanceté » de ceux qui parlent de deal. La division est donc totale, concernant cette arrestation. Que ces commentaires divergents émanent de personnes extérieures à la galaxie patriotique, passe encore. Mais que cela soit le fait '' des enfants du même père '', démontre que le problème est profond, surtout que cela arrive au moment où leur famille est confrontée à toutes les difficultés. Rien d'étonnant à la vérité ! Voir ces jeunes patriotes proches de l'ancien président, Laurent Gbagbo, divisés sur la question de l'arrestation d'un des leurs, Charles Blé Goudé, ne devrait en effet surprendre personne. Il s'agit tout simplement de la vieille bataille de positionnement qui a toujours opposé le camp Blé Goudé aux autres leaders de la galaxie patriotique. Même en difficulté, ils ne se font aucun cadeau. Ne dit-on pas qu'en politique, tous les coups sont permis.

 

Hamadou ZIAO

Publié le 23 janvier 2013
Source: L'inter




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !