Privé d’examens de santé :Le mal qui ronge le commandant Abéhi

Mercredi 4 Juin 2014 - 01:06


Le commandant Abéhi est détenu au camp pénal de Bouaké
Le commandant Abéhi est détenu au camp pénal de Bouaké
Privé d’examens de santé Le Commandant Jean-Noël Abéhi ne respire pas la pleine forme au camp pénal de Bouaké où il est incarcéré depuis plusieurs semaines avec son frère d’arme, le commandant Anselme Séka Yapo dit Séka Séka. Quelques jours seulement après son transfert dans la plus grande prison de Bouaké, sa santé s’est dégradée à cause des traitements dégradants que les sécurocrates du régime Ouattara lui ont fait subir depuis le Ghana où il a été kidnappé. En effet, l’ex-patron du Groupement d’escadron blindé (Geb) d’Agban traine une vive douleur abdomi- nale. Jean-Noël Abéhi avait été ligoté et jeté dans le coffre du véhicule qui l’a conduit, lui et Jean-Yves Dibopieu, à Abidjan – à la Dst – en provenance d’Accra. Ce traitement et bien d’autres sévices ont déclenché des douleurs dans son organisme, parmi lesquelles une terrible douleur abdominale. Ce mal avait nécessité une évacuation au Centre hospitalier et universitaire de Bouaké. Cependant, c’est au moment où ses geôliers s’affairaient à obtenir une autorisation au Parquet de Bouaké qu’un ordre est venu d’Abidjan pour stopper toute démarche allant dans ce sens. Abéhi est alors ramené dans sa cellule au camp pénal de Bouaké où il traine depuis cette vive douleur qui ronge son organisme. Pis, l’ex- patron du Geb, selon des sources crédibles, traine aussi une anémie qui l’empêche de s’alimenter convenablement. 
 
Gilles Naismon 
 
 Source: Le Nouveau Courrier N°1042 Du Mardi 3 Juin  2014




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !