Prince Zeid Ra’ad Hussein, Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU: «La CI a besoin d’une justice équitable, de la vérité...

Si Alassane Ouattara pensait pouvoir contenter le haut- commissariat aux droits de l’homme en condamnant lourdement les personnalités proches du Président Laurent Gbagbo, c’est raté. Son premier responsable, le jordanien prince Zeid Ra’ad Al Hussein a dénoncé le 11 mars dernier, au siège de l’institution, à Génève, les chefs de guerre proOuattara, auteurs présumés de graves violations des droits de l’homme et nommés dans plusieurs institutions du pays. Le haut-commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme réclame non seulement « une justice équitable » pour faire droit aux victimes des grandes violations des droits de l’homme, mais aussi la manifestation de la vérité et la réconciliation, (…) avant les élections présidentielles prévues cette année ».

Mercredi 18 Mars 2015 - 03:12


Prince Zeid Ra’ad Hussein, Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU
Prince Zeid Ra’ad Hussein, Haut-commissaire aux droits de l’homme de l’ONU

GENEVE (11 mars 2015) – Suite au verdict de culpabilité prononcé à l’encontre de nombreux partisans de l’ancien Président Laurent Gbagbo accusés de délits contre l’Etat et ses institutions, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Zeid Ra’ad Al Hussein a exhorté mercredi le Gouvernement de Côte d’Ivoire à mettre désormais l’accent sur la justice pour les victimes des graves violations et abus des droits de l’homme commis dans le pays avant et pendant le conflit de 2011. « Les victimes de violations graves des droits de l’homme, dont certaines pourraient constituer des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité, attendent toujours que justice soit faite, près de quatre ans après la fin du conflit en Côte d’Ivoire », a déclaré le HautCommissaire. « Les auteurs de meurtres, viols et autres violations graves du droit international – peu importe leur origine ou affiliation – doivent être poursuivis sans délai. » « Il est inacceptable qu’à ce jour pas un seul individu n’ait été condamné par un tribunal civil en Côte d’Ivoire pour les violations des droits de l’homme commises en lien avec le conflit. Et il est déplorable que certains des auteurs présumés continuent à occuper des postes officiels de responsabilité », a déclaré Zeid Ra’ad Al Hussein. « Bien que je comprenne que l’affaire qui vient de s’achever soit d’une grande importance pour le gouvernement, je l’exhorte à porter sans plus attendre son attention sur les affaires très importantes relatives aux droits de l’homme. » Zeid Ra’ad Al Hussein a souligné que le verdict prononcé mardi dans le procès de 83 partisans supposés et proches de l’ancien Président Laurent Gbagbo avait mis à jour de graves déficiences structurelles au sein du système judiciaire ivoirien, qui doivent être réglées de manière urgente. « Bien que des mesures importantes aient déjà été prises pour mettre le code pénal et le code de procédure pénale en conformité avec les obligations de la Côte d’Ivoire découlant du Statut de Rome, il est essentiel que les autorités prennent rapidement des mesures pour garantir l’adoption d’un projet de loi sur la protection des témoins et des victimes dans le cadre des procédures judiciaires, pour réduire la durée de la détention provisoire et pour mettre en place une procédure d’appel effective », a affirmé le Haut-Commissaire. « Tous ces éléments seront importants lorsque les affaires relatives aux droits de l’homme commenceront à être débattues devant les tribunaux. » « Pour que les acquis de la paix soient garantis et perdurent, la Côte d’Ivoire doit donner la priorité à une justice équitable, à la manifestation de la vérité et à la réconciliation, tout particulièrement avant les élections présidentielles prévues cette année », a ajouté le Haut-Commissaire.

Source : haut-commissariat aux droits de l’homme UN

Publié par Aujourd’hui / N°848




Politique | Economie | Société | Vidéo | Agenda | Religion | Culture | Santé | Diaspora | Contact





WWW.ABIDJAN.ME
UN SITE A VISITER ABSOLUMENT !